Scout toujours

Scout toujours

©Agence méditerranéenne de location de films (AMLF)

Scout toujours

©Agence méditerranéenne de location de films (AMLF)


Scout toujours

©Agence méditerranéenne de location de films (AMLF)


Scout toujours

©Agence méditerranéenne de location de films (AMLF)


Pourquoi voir Scout toujours ?
Membre de la troupe du Splendid aux cotés de Christian Clavier, Thierry Lhermitte, Michel Blanc, Josiane Balasko, Marie-Anne Chazel et Bruno Moynot, Gérard Jugnot à ses débuts a participé avec ses compères à des films du Splendid comme Les Bronzés (2 300 000 entrées), Les Bronzés font du ski (1 500 000 entrées), Le père Noël est une ordure (1 600 000 entrées) ou encore Papy fait de la résistance (4 000 000 entrées).

Hormis les films du Splendid, les membres du Splendid apparaissent ensemble dans plus d'une vingtaine de films comme dans L'An 01, Que la fête commence, On aura tout vu, Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine ou encore Les héros n'ont pas froid aux oreilles et Les Babas Cool.
Après avoir attiré près de 10 000 000 de spectateurs avec les films du Splendid,
Gérard Jugnot, comme les autres membres de la troupe, décide de voler de ses propres ailes en réalisant en 1984 son premier long métrage, Pinot simple flic, une comédie qui connue un beau succès puisque plus de 2 400 000 spectateurs se sont déplacer pour voir la première réalisation de l'ancien bronzé.
Après cette bonne réception auprès du public, Gérard Jugnot enchaina l'année suivante avec Scout toujours, cette deuxième réalisation sur l'univers du scoutisme attira près de 1 800 000 entrées, moins bien que Pinot simple flic, néanmoins un beau résultat.
Scout toujours fait partie de ces films qui sont devenu avec le temps des classiques du cinéma français, les comédies tiennent une bonne place dans le cœur des spectateurs, des films qui reviennent presque chaque année à la télévision avec toujours autant de succès, on peut citer des comédies comme Le Gendarme de Saint-Tropez, La Grande Vadrouille, Les Visiteurs, La Septième Compagnie, Les Trois Frères, Le Dîner de cons et évidemment Les Bronzés.
Histoire de Gérard Jugnot, Christian Biegalski et Pierre Geller, Scout toujours nous plonge pendant l'été 1965, une troupe de scouts quelque peu récalcitrants font tomber leur chef de troupe à travers une bouche d'égout, pour le remplacer, la direction décide de confier la troupe de scouts à Jean-Baptiste Foucret, son père était un chef respecté chez les scouts, hors Jean-Baptiste n'est pas le fils de son père.
Jean-Baptiste n'a pas la force de commandement de son père, sans aucune autorité face à ces scouts turbulents, les vacances vont lui sembler longues, la troupe de joyeux scouts vont lui faire vivre un véritable enfer, incendie, vole, rébellion et problèmes avec le voisinage, rien ne lui sera épargné.
Comme pour sa première réalisation, Gérard Jugnot réalise une comédie teintée de sujet sérieux, dans Pinot simple flic était évoqué le trafic de drogue et les tensions sociales, Scout toujours s'attarde sur une vie qui ne fait pas de cadeau au personne trop gentille, le film s'aventure même à évoquer l'homosexualité au seins de l’Église et aux attouchements sur mineur.
Comédie en apparence très basique, Scout toujours est en réalité un film qui place un personnage naïf au milieu d'un champ de bataille infernal, des scènes comiques émergent de cette colonie anarchique mais également des scènes touchantes voir même poétique sur cet homme qui veut bien faire mais doit faire face à la dureté de certains enfants.
Au casting du film on retrouve bien-sûr Gérard Jugnot qui interprète Jean-Baptiste Foucret, chef de troupe trop gentil et sans aucune autorité qui va devoir faire face à des jeunes survoltés, il est accompagné de Jean-Paul Comart (La Vie et rien d'autre, Chouchou), Jean Rougerie (Buffet froid, Tranches de vie), Agnès Blanchot (La Maison assassinée, L'Invité surprise), Jean-Claude Leguay (Attention bandits !, Une époque formidable) et Éric Prat (La Cité de la peur, Fallait pas !).
Avec Scout toujours, Gérard Jugnot ne signe pas le film du siècle mais un divertissement sympathique, une comédie encrée dans son époque qui traverse les années avec toujours autant d'efficacité pour notre plus grand plaisir.

Scout toujours

©Agence méditerranéenne de location de films (AMLF)

 

Synopsis :


Été 1965, une troupe de scouts quelque peu récalcitrants font tomber leur chef de troupe à travers une bouche d'égout, pour le remplacer, la direction décide de confier la troupe de scouts à Jean-Baptiste Foucret, son père était un chef respecté chez les scouts, hors Jean-Baptiste n'est pas le fils de son père.
Jean-Baptiste n'a pas la force de commandement de son père, sans aucune autorité face à ces scouts turbulents, les vacances vont lui sembler longues, la troupe de joyeux scouts vont lui faire vivre un véritable enfer, incendie, vole, rébellion et problèmes avec le voisinage, rien ne lui sera épargné.

Scout toujours

©Agence méditerranéenne de location de films (AMLF)

 

Anecdotes :


Pour l'instant Gérard Jugnot a réalisé douze longs métrages.

Scout toujours

©Agence méditerranéenne de location de films (AMLF)


Scout toujours marque les premiers pas d’Agnès Blanchot au cinéma.

Scout toujours

©Agence méditerranéenne de location de films (AMLF)

La musique du film est composée par Gabriel Yared (Le Patient anglais, Retour à Cold Mountain).

Scout toujours

©Agence méditerranéenne de location de films (AMLF)


Un des jeunes scouts est interprété par Louis Leterrier, il deviendra le réalisateur entre autre d'Insaisissables, Le Choc des Titans et de Danny the Dog.

Scout toujours

©Agence méditerranéenne de location de films (AMLF)


 


wallpaper-1019588
Premier trailer pour Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 de James Gunn
wallpaper-1019588
Premier trailer pour Indiana Jones and The Dial of Destiny de James Mangold
wallpaper-1019588
Bande annonce VF pour TÁR de Todd Field
wallpaper-1019588
Bande annonce VF pour Transformers : Rise of The Beasts de Steven Caple Jr.