France

France

Une chose est sûre, les films de Bruno Dumont sont singuliers. Si on l'a vu plusieurs fois dans le drame pur, il s'est cependant essayé - et avec brio - à la comédie avec une série P’tit Quinquin et le film Ma Loute. Par ailleurs, la spécificité du réalisateur réside dans le fait qu'il choisit toujours des acteurs non-professionnels pour ses films. Il n'en est donc rien pour France car il s'agit d'un film exclusivement servi par des acteurs de renom comme Léa Seydoux (personnage principal de tous les plans), Benjamin Biolay (dans son éternel rôle de mari intello taciturne) et Blanche Gardin (qui en fait des caisses mais on l'aime bien quand même).

Pour résumer brièvement France​​​​​​, c'est l'histoire d'une journaliste, de son prénom France, starlette de la télévision, au point qu'elle se met elle-même en scène dans des reportages sur des terrains hostiles. En froid avec son mari et son fils, le quotidien si confortable de France va basculer le jour où elle renverse un jeune motard.

Satire ou pamphlet sur la télévision, cette véritable société du spectacle, le film étrille ce milieu où se mêlent vanité et narcissisme. D'icône glacée des journaux people, France va devenir en un rien de temps la cible boueuse de tout ce star-système (paparazzi et journalistes confrères mesquins).

Au final, France est un film ambitieux, trop peut-être, car on s'y perd. Il est par ailleurs long et s'attarde un peu, voire beaucoup sur le joli minois de Léa Seydoux pleurnichant (d'accord très bien) mais sa présence à l'écran est presque omniprésente, omnipotente.

Sinon, le long-métrage s'avère tout de même intéressant par son sujet mais il y a ce mais.

Dumont, s'il vous plaît : refais-nous Ma Loute !

France
Partager cet article
Repost0

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Cops and Robbers
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : L’Événement
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Le Traducteur
wallpaper-1019588
Nouvelles images officielles pour Matrix Resurrections de Lana Wachowski
wallpaper-1019588
Nouvelles images officielles pour Spider-Man : No Way Home de Jon Watts