Black Widow (2021) de Cate Shortland

Nouveau film sur un personnage des Avengers, le 24ème film de la MCU fait cette fois un focus sur l'énigmatique passé de Black Widow alias Natasha Romanoff. Le film se place après les évènements de Captain America, Civil War alors que le groupe des Avengers se sépare, Black Widow retrouve son passé et "sa famille" avant de retrouver les Avengers pour le film Infinity War.

Natasha Romanoff va donc retrouver sa "petite sœur" après avoir reçu un paquet de sa part et après avoir été attaquée pour celui-ci. Elle va reconstituer sa "famille" afin de mettre fin à la chambre rouge, cette maison secrète d'endoctrinement russe où Natasha et sa sœur ont été entrainées.

Le film est basé sur le passé de la veuve noire, sur certains éléments qui ont pu être puisés dans les précédents films de la MCU et ça se ressent. L'impression générale d'un fouillis d'éléments pour créer un synopsis à peu près cohérent sans creuser les vraies questions autour de la chambre rouge, de son dirigeant, du passage de Natasha de la chambre rouge au SHIELD etc. Il reste trop de questions avec trop d'incohérences pour que l'histoire soit vraisemblable.

Invraisemblances qui se confirment dans les scènes d'action où Natasha peut sans pouvoirs tomber de plusieurs mètres sans aucunes égratignures où bien se faire frapper sur toutes les parties de son corps et n'avoir que le nez qui saigne. Il faut aussi souligner le ratage complet des effets spéciaux qui déçoivent particulièrement quand on a un tel budget pour un film signé Marvel, le pire reste quand même la fin du film qui sous l'idée d'une apothéose dans un décor de feu et d'explosion n'a aucune crédibilité. Heureusement certaines cascades lors des courses poursuites sont plus convaincantes.

Le jeu d'acteurs est comme le synopsis, il est basé sur le minimum. Scarlett Johannson qui reprend évidemment son rôle de la veuve noire, donne cette impression de lassitude dans son personnage et de n'avoir que ce quotidien de bagarre, de mystère, de non-dits etc... La "maman" incarnée par Rachel Weisz n'est pas plus convaincante car le personnage n'est pas assez creusé. Le problème de profondeur des personnages est récurrent dans le film dont les méchants qui sont à peine esquissés et qui ne répondent pas du tout aux questions que le synopsis soulève. On s'ennuie de ces personnages et de leurs interactions car ça ne donne pas assez de matière au film. Florence Pugh et David Harbour font quand même le job, donnant un plus, une relève assurée dans le rôle de la petite sœur et la marque d'humour vitale dans le film avec le personnage du Red Guardian.

Un film du dimanche soir ou pour faire la suite des films Marvel mais pas un film d'anthologie, ce n'est pas la plus belle réussite de la MCU. En espérant que les prochains films attendus, Spider-Man et Doctor Strange relève le niveau très bas de Black Widow. Note un peu dur mais à la hauteur de la déception...

Avis de Selenie ICI !

Black Widow (2021) Cate Shortland

Black Widow (2021) de Cate Shortland

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Cops and Robbers
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Brutus vs César
wallpaper-1019588
[Festival de Cannes 2021] “Les Olympiades” de Jacques Audiard
wallpaper-1019588
Bande annonce VF pour King Richard de Reinaldo Marcus Green
wallpaper-1019588
Premier trailer pour Flag Day de Sean Penn
wallpaper-1019588
Nouveau teaser trailer pour West Side Story de Steven Spielberg