Intuitions (2001) de Sam Raimi

Réalisateur de deux trilogies majeures, la culte "Evil Dead" (1981-1987-1993) et plus tard de "Spider-Man" (2002-2007), Sam Raimi sort tout juste d'un de ses pires échecs avec "Pour l'Amour du Jeu" (1999) qui est aussi un de ses rares films qui ne touche pas au genre horreur-épouvante ou thriller et fantastique. Il se voit proposer de porter à l'écran le scénario écrit par les scénaristes des films "Un Faux Mouvement" (1991) de Carl Franklin, "A Family Thing" (1996) de Richard Pearce et "Le Détonateur" (1999) de James Keach, à savoir Tom Epperson et un certain Billy Bob Thornton acteur connu et qui a notamment joué dans l'excellent "Un Plan Simple" (1998) de Raimi. Le projet est un thriller fantastique et aborde le thème du paranormal alors à la mode à Hollywood de "Premonitions" (1998) de Neil Jordan à "Fréquence Interdite" (2000) de Gregory Hoblit en passant par "Sixième Sens" (1999) de M. Night Shyamalan ou "Hypnose" (1999) de David Koepp et "Apparences" (2000) de Robert Zemeckis... Dans une petite ville du Sud des Etats-Unis, Annie a un don de prémonitions et gagne sa vie en lisant les cartes pour des clients souvent fragiles psychologiquement. Une de ses clientes régulières, Valerie est une femme battue et elle se retrouve menacée par ce dernier lorsqu'il apprend qu'elle lui conseillait de le quitter. Mais les problèmes s'accélèrent vraiment quand, malgré la forte réticence, la police lui demande une assistance pour retrouver une femme disparie qui s'avère être la fiancée du directeur d'école de son fils...

Intuitions (2001) de Sam Raimi

L'héroïne est incarnée par Cate Blanchett révélée par "Elizabeth" (1998) de Shekhar Kapur mais qui n'est pas encore l'elfe Galadriel de la trilogie "Le Seigneur des Anneaux" (1001-2003) de Peter Jackson. Un couple est joué par Hilary Swank révélée par "Miss Karaté Kid" (1994) de Christopher Cain et surtout remarquée dans "Boys Don't 'Cry" (1999) de Kimberly Peirce, puis Keanu Reeves star alors au sommet après le carton de "Matrix" (1999) des Wachowski. Un second couple est joué par Katie Holmes vue dans "Go" (1999) de Doug Liman et "Mrs. Tingle" (1999) de Kevin Williamson avec Greg Kinnear remarqué dans "Pour le Pire et Pour le Meilleur" (1997) de James L. Brooks et "Nurse Betty" (2000) de Neil LaBute. Les proches de Annie/Blanchett sont interprétés par Kiuaron et "Hollow Man" (2000) de Paul Verhoeven, puis Rosemary Harris qui retrouvera Sam Raimi pour la trilogie "Spider-Man" comme son partenaire J.K Simmons qui joue le shérif qui avait auparavant déjà joué pour le réalisateur dans "Pour l'Amour du Jeu", l'acteur retrouvera ses partenaires Kim Dickens et Katie Holmes dans le film "Thank You for Smoking" (2006) de Jason Reitman. Citons les seconds rôles Gary Cole et Chelcie Ross qui retrouve une grande partie de l'équipe de "Un Plan Simple", puis Michael Jeter remarqué dans "Waterworld" (1995) de et avec Kevin Costner et surtout dans "La Ligne Verte" (1999) de Frank Darabont, et surtout un rôle sur mesure pour l'excellent Giovanni Ribisi vu dans "Lost Highway" (1997) de David Lynch et "Il Faut Sauver le Soldat Ryan" (1998) de Steven Spielberg et qui retrouvera Cate Blanchett dans "Heaven" (2002) de Tom Tykwer. Pour la musique, Sam Raimi fait appel au compositeur Christopher Young, qui s'est fait une spéciliaté du genre fantastique ou horreur qui retrouvera le cinéaste pour "Spider-Man 3" (2007) et pour le très bon "Jusqu'en Enfer" (2009)... Le premier bon point est que la dimension "paranormal" reste assez discrète, et reste au service d'une intrigue plus proche d'un fait divers plutôt que de tomber dans le pur fantastique.

Intuitions (2001) de Sam Raimi

Le film offre donc avant tout un thriller engoncé dans la chaleur moite du Sud symbolisé par la région dela ville de Savannah en Géorgie, qui reste un personnage à part entière : "Il y a à Savannah des chênes extraordinaires aux formes tourmentées et noueuses. Ils sont témoins, aux yeux du public, qu'un autre monde pourrait bien exister, une force naturelle... Ces arbres nous disent que la vie est peut-être bien plus mystérieuse que nous ne pouvons pas le percevoir. C'est ce dont le personnage de Cate Blanchett est capable : avoir une perception de la réalité au-delà de la notre..." Cet environnement n'est pas pour rien dans l'atmosphère singulière du film à l'instar d'autres films tournés à Savannah comme "Minuit dans le Jardin du Bien et du Mal" (1997) de Clint Eastwood et "The Gingerbread Man" (1998) de Robert Altman. L'autre point fort réside dans un casting idéal où le choix des acteurs vis à vis de leur personnage s'avère particulièrement judicieux. De la femme-enfant garce Katie Holmes à la femme battue Hilary Swank qui renvoie forcément à son calvaire dans "Boys Don't Cry" en passant par le contre-emploi de Keanu Reeves et l'homme en perte de repère Giovanni Ribisi, le film est doté d'une galerie de personnages merveilleusement écrits qui apporte une crédibilité et une richesse humaine jamais superflue. On peut par contre trouver que Sam Raimi aurait pu insister un chouïa plus sur la tension et/ou le frisson. Mais il joue parfaitement avec l'antipathie des uns et les doutes des autres, et si la violence fait mal l'émotion s'invite par la même occasion. Un scénario bien ficelé, une mise en scène sans effets de manche pour un thriller qui ne juge pas, sans manichéïsme, mais qui place ses pions émotionnels judicieusement. Le film sera un joli succès engrageant plus de 4 fois sa mise de départ (budget de 10 millions de dollars). A conseiller.

Intuitions (2001) RaimiIntuitions (2001) RaimiIntuitions (2001) Raimi


wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Cops and Robbers
wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Space Force : The Dark Side of The Moon
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #80. Judge Dredd
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Brutus vs César
wallpaper-1019588
Hors normes
wallpaper-1019588
Mon Voisin Totoro (1988) de Hayao Miyazaki
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Si je t’oublie... je t’aime
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS À MES 80ϟs] : #146. Project A (’A’ gai waak)