Hunger Games : l'embrasement (2013) de Francis Lawrence

Un an après le premier film, Gary Ross laisse la place au réalisateur Francis Lawrence ("Constantine", "De l'eau pour les éléphants") pour le deuxième volet issu de la trilogie littéraire de Susanne Collins.

Katniss et Peeta vainqueurs des Hungers Games précédents vivent désormais dans le village des vainqueurs du district 12, ne se parlant presque plus, Katniss étant enfermée dans un trio amoureux avec Gale et ne sachant pas vers qui se décider. Viens alors la tournée de la victoire, tournée qui va prendre une nouvelle dimension quand le président Snow annonce à Katniss que son défi aux derniers Hungers Games a jeté de l'huile sur le feu dans les autres districts. Puis vient les nouveaux Hungers Games dans lesquels les vainqueurs des années précédentes doivent repartir dans l'arène.

Si l'on peut trouver le film lent avec des longueurs qu'on aimerait bien enlevé pour créer un peu plus de rythme, il en va de même pour le livre scindé en trois partie très bien transcrite dans le film, on n'est pas dépaysé. La vie au district 12, puis la tournée avant de recommencer les jeux de la faim. Encore une fois, le film est sans surprise et l'attachement aux détails caractères - histoire - péripéties prennent vraiment leur inspiration dans les lignes de la saga littéraire. La seule finalité est l'apparition de personnages clés pour la suite de l'aventure : Finnick (Sam Claflin - "The Riot Club"), Johanna (Jena Malone - "Orgueil et Préjugés"), Beetee (Jeffrey Wright - "Casino Royal") et Plutarch (Philipp Seymour Hoffman - "Truman Capote")

Encore une fois, il n'y a pas de fausse note dans les prestations individuelles des acteurs sauf en ce qui concerne le trio amoureux Gale - Peeta - Katniss, auquel on ne croit pas réellement surtout en ce qui concerne Liam Hemsworth. La dimension de puissance et d'invulnérabilité du Capitole commence à se fissurer par des scènes d'opposition des districts, violences un peu plus mises en avant que lors de l'opus précédent.

Finalement, le film est un bon film de transition qui reprend les bases du premier mais rien ne vient en faire un bon film, seulement une suite logique pour faire attendre le spectateur.

Avis de Selenie ICI !

Hunger Games l'embrasement (2013) Francis Lawrence

Hunger Games : l'embrasement (2013) de Francis Lawrence

wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #80. Judge Dredd
wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Space Force : The Dark Side of The Moon
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Cops and Robbers
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Brutus vs César
wallpaper-1019588
Hors normes
wallpaper-1019588
Mon Voisin Totoro (1988) de Hayao Miyazaki
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Si je t’oublie... je t’aime
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS À MES 80ϟs] : #146. Project A (’A’ gai waak)