Mulan (2020) de Niki Caro

Dans la lignée des remakes en prises de vue réelle des Grands Classique d'animation Disney, à l'instar par exemple de (2019) de Guy Ritchie et "La Belle et le Clochard" (2020) de Charlie Bean pour ne citer que les plus récents, voici donc le remake de "Mulan" (1995) de Barry Cook et Tony Bancroft, qui connaîtra une suite quelques années plus tard. Mais il faut rappeler que ce film d'animation est lui-même dapaté librement d'une légende chinoise du IV-Vème siècle popularisé par un poème, "La Ballade de Mulan" (Tout savoir ICI !). Après plusieurs mois de tergiversations, Disney a enfin décidé de sortir le film, mais pas en salles obscures mais directement sur sa chaîne Disney+ à un prix scandaleux. Passons sur ce scandale, à chacun de voir mais le boycott de la chaîne est à saluer ! (chaîne ne veut pas dire film !)... Lancé vers 2010 le projet était à l'origine prévu pour Chuck Russell à la réalisation et dans le rôle titre. Comme souvent de nombreux changements auront lieu. D'abord, le scénario est signé du duo Elizabeth Martin et Lauren Hynek dont le titre le plus connu sera plus tard le téléfilm "Le Parfait Village de Noël" (2018), mais leur scénario était composé de personnages non chinois ce qui on l'avouera n'est pas très judicieux. Le script sera réécrit en grande partie par un autre duo, Rick Jaffa et Amanda Silver connu pour avoir écrit la saga "La Planète des Singes" (2011-2017) et qui sont d'ores et déjà crédités pour les futurs "Avatar 2 à 5" de James Cameron. Et enfin, à la réalisation, après des années de recherche (dont un refus de Ang Lee), le poste échoit à la réalisatrice Niki Caro, révélée par son film "Paï" (2003) et à laquelle on doit depuis des films comme "L'Affaire Josey Aimes" (2006) ou "La Femme du Gardien de Zoo" (2017). Niki Caro avait été aussi envisagé pour diriger une certaine "Captain Marvel" (2019) de Anna Boden et Ryan Fleck...

Mulan (2020) de Niki Caro

Fille d'un héros de guerre, Mulan a été élevée comme un garçon manqué mais elle doit pourtant se préparer à se marier. Lorsque l'empereur publie un décret ordonnant qu'un homme par famille rejoigne l'armée Mulan décide de prendre la place de son père sans prévenir sa famille et en cachant son sexe à l'armée. Mais les piliers de la vertu, loyauté, bravoure et sincérité vont être un fardeau lourd à porter... Le rôle titre est finalement dévolu à l'actrice méconnue Yifei Liu (33 ans soit deux fois plus âgée que son héroïne), déjà vue pourtant dans des films comme "Le Royaume Interdit" (2008) de Rob Minkoff et "The Assassins" (2012) de Zhao Linshan. Le père de Mulan est joué par Tzi Ma popularisé comme ambassadeur dans la saga "Rush Hour" (1998-2007) de Brett Ratner, l'empereur est incarné par la star Jet Li, acteur devenu rare pour cause de longue maladie mais connu pour des films comme "Il était une fois en Chine" (1991) de Tsui hark, "Hero" (2002) de Zhang Yimou et qui retrouve Yifei Liu après "Le Royaume Interdit", le commandant supérieur de Mulan est incarné par une autre grande star du genre, Donnie Yen qui retrouve Jet Li après "Hero" et surtout connu pour la saga "Ip Man" (2008-2019). Puis citons les deux ennemis, le chef interprété par Jason Scott Lee, has been après pourtant un début de carrière prometteur avec les films "Dragon, l'histoire de Bruce Lee" (1993) de Rob Cohen et "Le Livre de la Jungle" (1994) de Stephen Sommers, mais disparu des écrans depuis "Tigre et Dragon 2" (2016) de Yuen Woo-Ping dans lequel jouait également Donnie Yen, puis la sorcière incarnée par la star actrice fétiche de Zhang Yimou de "Le Sorgho Rouge" (1987) à "Coming Home" (2014) en passant par "Epouses et Concubines" (1990) et "La Cité Interdite" (2007)...

Mulan (2020) de Niki Caro

Popularisé déjà par le film d'animation, les grandes lignes de cette histoire sont d'ores et déjà connues, mais ce qui marque le plus est le sérieux du film. En effet, ici on est dans un "Mulan" plus ancré dans le genre wu xia pan (film de sabre chinois), sans gags et sans acolyte marrant (le dragon Mushu n'est plus là !) et surtout pas de segment musical. Bref Disney place une ose de "Tigre et Dragon" (2000) de Ang Lee tout en faisant bien attention de rester ouvert à tous. Le véritable soucis pourtant est que la mise en scène demeure trop académique et sans souffle. On fait une effort sur Mulan (actrice deux fois trop âgée, crédibilité du déguisement) mais le scénario va trop vite sur bien des pans, comme le "réveil" de Mulan, l'acceptation sans condition de l'armée et des soldats, le retournement très et trop soudain de la sorcière... etc... Les combats sont aussi une déception, classique et sans panache, sans créativité. Notons d'ailleurs que la guerre semblent particulièrement clémente pour les amis de Mulan. Dans un sens on aurait préféré un remake fidèle au conte d'animation plutôt que cette adaptation "réaliste" qui reste bien lisse et bien fade pour convaincre, notamment niveau humour. En conclusion, mieux vaut revoir "Mulan" en Grand Classique d'animation.

Mulan (2020) Niki CaroMulan (2020) Niki Caro


wallpaper-1019588
Anne Hathaway en vedette de la comédie dramatique French Children Don’t Throw Food ?
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #80. Judge Dredd
wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Space Force : The Dark Side of The Moon
wallpaper-1019588
Trailer final pour Uncut Gems de Ben et Joshua Safdie
wallpaper-1019588
Ethan et Maya Hawke au casting de Revolver signé Andrew Stanton ?
wallpaper-1019588
[SƎANCES FANTASTIQUES] : #38. Prince of Darkness
wallpaper-1019588
Nouvelle affiche US pour Une Ode Américaine de Ron Howard
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : His House