Loving

Loving

Copyright Mars Films


Loving

Copyright Ben Rothstein © Big Beach, LLC

Loving

Copyright Ben Rothstein © Big Beach, LLC

Loving

Copyright Ben Rothstein © Big Beach, LLC

Pourquoi voir Loving ?

Face à la haine qui gangrène les États-Unis (et pas seulement malheureusement), quoi de mieux qu'un film qui réchauffe l’âme et fait battre notre petit cœur, ce film à pour nom Loving, un film américano-britannique signé par Jeff Nichols.

La même année après avoir réalisé Midnight Special, le réalisateur américain porte sur grand écran l'histoire du couple Loving, Loving qui ici ne signifie pas amour, il s'agit du nom du couple Mildred Loving et Richard Loving, néanmoins la référence est de circonstance.

L'amour est probablement le plus beau mot qui existe, un sentiment universel qui attache deux êtres vivants d'une façon que l'on explique pas et que l'on expliquera jamais, une attirance intense qui n'a pas de frontière et qui n'a que faire des religions, des couleurs de peaux et encore moins des lois.

De lois il en est question ici, une loi contre l'amour qui avait été promulguée dans l'État de Virginie qui interdisait les mariages inter-raciaux au nom de la préservation de la pureté raciale, cette loi fut jugée anticonstitutionnelle par la Cour suprême des États-Unis le 12 juin 1967, à l'unanimité des neuf juges présents, la décision de la Cour suprême de Virginie d'interdire les mariages inter-raciaux fut abolie, cette décision porte le nom de Loving v. Virginia (Loving contre l'État de Virginie).

Mildred Loving et Richard Loving, elle, est afro-américaine descendante d'esclaves et d'amérindiens, lui, blanc descendant d'européens, ils ont bravé l'interdiction de se marier car pour eux l'amour est plus fort que tout, ils avaient quitté la Virginie pour pouvoir se marier librement, c'est à Washington, en juin 1958, qu'ils scellèrent leur union.

Tout ce passait bien dans le meilleur des mondes, mais dans l'Amérique ségrégationniste rien n'est simple, tout c'est compliqué quand le couple a du retourner en Virginie, à leur retour ils sont dénoncés et arrêtés puis jugés pour avoir enfreint la loi, le couple est condamné à une peine de prison, néanmoins cette peine sera annulée si ils décident de quitter l'État, le couple décide de quitter l'État à contre cœur.

Le juge qui présidait le procès avait déclaré : "Almighty God created the races white, black, yellow, malay and red, and he placed them on separate continents. And but for the interference with his arrangement there would be no cause for such marriages. The fact that he separated the races shows that he did not intend for the races to mix.", "Dieu Tout-Puissant a créé les races blanches, noires, jaunes, malaises et rouges, et il les a placées sur des continents séparés. Et sans l'ingérence dans son arrangement, il n'y aurait aucune raison pour que de tels mariages aient lieu. Le fait qu'il ait séparé les races montre qu'il n'avait pas l'intention que les races se mélangent", ce discours en dit long de l'atmosphère paradisiaque du rêve américain.

Néanmoins ce couple humble ne s'avouera pas vaincu pour autant, devant cette décision qui viole leurs droits civiques les plus élémentaires, Mildred Loving écrivit au procureur général des États-Unis Robert Kennedy (Bob Kennedy), le couple Loving attaque l'Etat de Virginie en justice.

L’affaire ira jusqu’à la Cour Suprême, Cour Suprême qui donnera raison au couple Loving et à tous les autres couples mixtes des Etats-Unis, le procès des Loving face à l'État de Virginie a permis d'abolir les lois anti-mariage mixte aux États-Unis.

Jeff Nichols commence à être un habitué du Festival de Cannes, après avoir présenté Mud et Take Shelter, il revient avec Loving, une histoire d'amour bouleversante dans l’Amérique des années 60, encore plus bouleversante quand on sait qu'il s'agit d'une histoire vraie.

Le réalisateur américain a été inspiré par le documentaire The Loving Story de Nancy Buirski sorti en 2011, un documentaire qui a obtenu un Emmy Award, Jeff Nichols fut touché par cette histoire d'amour (qui ne le serait pas), il a fait appel à l'actrice irlando-éthiopienne Ruth Negga, qu'on a pu voir notamment dans Twelve Years a Slave de Steve McQueen et Ad Astra de James Gray pour incarner Mildred Loving, en ce qui concerne Richard Loving c'est l'acteur australien, Joel Edgerton (Warrior, Zero Dark Thirty) qui prête ses traits au mari de Mildred.

Pour accompagner Ruth Negga et Joel Edgerton, Jeff Nichols retrouve son acteur fétiche Michael Shannon une cinquième fois après Shotgun Stories, Take Shelter, Mud et Midnight Special, Nick Kroll, Bill Camp et Marton Csokas viennent compléter le reste de la distribution.

Malgré l'histoire qu'il adapte, Jeff Nichols ne sombre jamais dans le mélodrame, son film reste sobre et fondamentalement classique, jeux de regards, moments de silence, le réalisateur dirige ses comédiens pour qu'ils transmettent des émotions sans avoir besoin d’utiliser la parole.

Jeff Nichols manie sa camera de manière à rester au plus près du couple Loving, il s’intéresse à leur histoire d'amour, il veut nous montrer l'absurdité d’empêcher deux êtres humains de se marier et ainsi symboliser leur union, il retrace leur histoire sur plus d'une décennie et immerge le spectateur à une époque où même aimer était considéré comme un crime.

Film poétique qui prend son temps, Loving est un vibrant hommage à ce couple qui a bravé un État pour tout simplement s'aimer, Jeff Nichols met en scène une histoire bouleversante avec un classicisme impeccable et efficace.


L'amour avec un grand A


Loving

Copyright Ben Rothstein © Big Beach, LLC

Synopsis :


Mildred Loving et Richard Loving, elle, est afro-américaine descendante d'esclaves et d'amérindiens, lui, blanc descendant d'européens, ils ont bravé l'interdiction de se marier car pour eux l'amour est plus fort que tout, ils avaient quitté la Virginie pour pouvoir se marier librement, c'est à Washington, en juin 1958, qu'ils scellèrent leur union.

Tout ce passait bien dans le meilleur des mondes, mais dans l'Amérique ségrégationniste rien n'est simple, tout c'est compliqué quand le couple a du retourner en Virginie, à leur retour ils sont dénoncés et arrêtés puis jugés pour avoir enfreint la loi, le couple est condamné à une peine de prison, néanmoins cette peine sera annulée si ils décident de quitter l'État, le couple décide de quitter l'État à contre cœur.


Loving

Copyright Ben Rothstein © Big Beach, LLC

Anecdotes :

Richard Perry Loving est né le 29 octobre 1933 et mort le 29 juin 1975, Mildred Loving est née le 22 juin 1939 et décédée le 2 mai 2008.

Loving

Copyright Ben Rothstein © Big Beach, LLC

Ruth Negga et Joel Edgerton ont été nommés aux Golden Globe dans la catégorie meilleure actrice et meilleur acteur dans un film dramatique.

Loving

Copyright Ben Rothstein © Big Beach, LLC


Le budget du film a été estimé à 9 000 000 $.

Loving

Copyright Ben Rothstein © Big Beach, LLC


La musique du film a été composée par David Wingo, il avait déjà travaillé sur Take Shelter Mud et Midnight Special.

Loving

Copyright Ben Rothstein © Big Beach, LLC




wallpaper-1019588
Trailer final pour Uncut Gems de Ben et Joshua Safdie
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Curtiz
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #80. Judge Dredd
wallpaper-1019588
Nouvelle image officielle pour Bill & Ted Face The Music de Dean Parisot
wallpaper-1019588
Affiche VF pour Mon année à New York de Philippe Falardeau
wallpaper-1019588
Bande annonce VF pour The Dig de Simon Stone
wallpaper-1019588
Uncle Frank (2020) de Alan Ball
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Ava