Tyler Rake (2020) de Sam Hargrave

Siglé Netflix, il s'agit du premier long métrage en tant que réalisateur pour Sam Hargrave, connu surtout jusqu'ici comme cascadeur/coordinateur notamment sur les Marvel "Captain America : le Soldat de l'Hiver" (2014), "Captain America : Civil War" (2016), "Avengers : Infinity War" (2018) et "Avengers : Endgame" (2019) tous réalisés par les frères Russo. C'est d'ailleurs ces derniers, Joe et Anthony Russo qui écrivent le scénario et produisent laissant ainsi sa chance à Sam Hargrave qui a néanmoisn déjà réalisé quelques courts métrages depuis 2007. Le film est adapté du comic book "Ciudad" (2014) de Ande Parks, auteur aillant aussi travaillé chez DC Comics. Le film est titré du nom du héros "Tyler Rake" mais en VO c'est "Extraction"... Alors que le fils d'un puissant parrain de la drogue en Inde a été enlevé, un mercenaire est commandé par son patron pour l'exfiltrer d'un cartel rival. Mais si la mission se déroule sans accrocs majeurs au début Tyler Rake va vite se retrouver isolé en territoire hostile avec les mafieux et toute la police corrompue à ses trousses alors qu'il traîne l'enfant avec lui...

Tyler Rake (2020) de Sam Hargrave

Dans le rôle titre on retrouve le Thor de chez Marvel justement, alias Chris Hemsworth qui a déjà titillé l'action guerrière hors super-héros avec "L'Aube Rouge" (2013) de Dan Bradley et "Horse Soldiers" (2018) de Nicolai Fulgsig. A ses côtés un casting très hétéroclyte avec la franco-iranienne Golsfiteh Farahani qui fût guerrière aussi dans "Les Filles du Soleil" (2018) de Eva Husson et vue récemment dans "Un Divan à Tunis" (2019) de Manele Labidi, l'américain David Harbour (2019) de Neil Marshall et qui rejoint bientot Marvel également dans "Black Widow" (2020) de Cate Shortland. Vu le contexte indien on retrouve en toute logique quelques acteurs du jus (star en leur pays), citons le jeune Rudhraksh Jaiswal révélé dans "Noor" (2017) de Sunhill Sippy, Priyanshu Painyuli révélé dans "The Bhai" (2012) de Thomas Jacob et vu dans "Upstarts" (2019) de Udai Singh Pawar, et surtout Randeep Houda vu dans "One Upon a Time in Mumbai" (2010) de Milan Luthria et "Sultan" (2016) de Ali Abbas Zafar. Le cinéaste Sam Hargrave en profite pour s'octroyer un second rôle, celui de Gaetan... Au vu du speech on est tout simplement dans tout ce qui a de plus éculé et galvaudé dans le genre. Un pur film d'action primaire où le seul intérêt est devoir un jeu de massacre pas plus digne qu'un geek sur GTA. Il y a bien le petit paramètre émotion pour qu'on soit évidemment touché par ce mercenaire (qui reste un des métiers les plus abject qui existe faut bien l'avouer !), mais cette touche émotion fait également partie du cahier des charges inhérent au genre. Evidemment le mercenaire est un as mais qui est logiquement tombé dans l'alcoolisme. Vous l'aurez compris absolument rien de neuf sous le soleil. Mais on a de l'espoir.

Tyler Rake (2020) de Sam Hargrave

Mais les frères Russo ont assuré avec Marvel, Sam Hargrave a une solide expérience de l'action movie et en prime un Chris Hemsworth dont le capital sympathie fonctionne à plein pot alors il faut bien l'avouer, on espère au moins que visuellement on sera conquis et que niveau action on en aura plein la vue. Malheureusement là aussi le film est une vraie déception. La première partie (mission d'exfiltration) est efficace et plutôt prometteuse mais après ces 20-25 premières minutes le film s'engonce dans le n'importe quoi, la surenchère pyrotechnique gratuite et une récit en roue libre. L a faute d'abord à la simple invraisemblance sur la durée où comment un seul homme abat une armée à lui seul (faudrait compter les victimes toutes ne sachant pas franchement viser évidemment) même si on oublie pas la fin tout à fait morale pour compenser. Ensuite, et c'est un comble pour un ex-coordinateur cascade, l es scènes d'action se résume à du gunfight au corps à corps. Sur 1h50 ça fait court l'originalité, les chorégraphies restent donc peu enthousiasmantes au point où on finit pas s'ennuyer ! Et oui, même quand ça pétarade dans tous les sens, ça n'empêche pas de tourner en rond. Il y a quelques séquences impressionnantes et on salue le réalisme niveau blessures et impactes mais ça reste terriblement primaire et peu inspiré. Par contre on apprécie pas du tout les images de synthèse utilisés pour les explosions, toutes ne sont pas au point. On notera que les gilets pare-balles semblent à aucun moment efficaces, mais on chipote. Les acteurs sont excellents, David Harbour est impressionnant, Hemsworth fait le job et on remarquera particulièrement l'acteur indien Randeep Houda. En conclusion un pur action movie bête et méchant, sans une once d'originalité mais ça défoule de temps à autres.

Note :

Tyler Rake (2020) Hargrave

wallpaper-1019588
Le Grand Bazar
wallpaper-1019588
L'Art du Mensonge (2020) de Bill Condon
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #64. Lethal Weapon 4
wallpaper-1019588
Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #79. The Mask
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS À MES 80ϟs] : #120. Hellraiser
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Guest of Honour
wallpaper-1019588
The Quarry (2020) de Scott Teems