Captain America-First avenger (2011) de Joe Johnston

Film de Joe Johnston, Captain America- First Avenger est le 5ème film de l'univers Marvel. Projet cinématographique depuis 1997, le projet prend vie des années plus tard pour finalement sortir en 2011.

On suit le maigrelet et maladif Steve Rogers en 1943 qui cherche à tout prix à s'engager dans l'armée afin de servir son pays. Sa candidature est rejetée systématiquement due à sa condition physique et ses problèmes de santé mais les efforts vont payer avec une rencontre fortuite. Le docteur Abraham Erskine va l'amener dans les camps d'entrainement jusqu'à une expérience scientifique qui va transformer Steve Rogers en super soldat et devenir ainsi Captain America.

Le film présente un intérêt majeur, celui de présenter la naissance de Captain America, non pas en se basant sur un entrainement militaire qui l'aurait transformé physiquement au delà du possible mais au contraire en se basant sur une personnalité assez complexe et torturée. Dans l'ombre de son ami Bucky (Sebastian Stan - "Black Swan") qui réussit à entrer dans l'armée, populaire auprès des filles mais aussi apte à se battre et donc sauver son faible ami, il n'arrive pas à trouver sa place. L'expérience scientifique peut se voir comme une revanche physique prise et pourtant il va garder cet esprit de sauver "la veuve et l'orphelin" quitte à se sacrifier lui-même. Une transformation qui ne va pas le propulser directement au cœur des combats mais une transformation qui va faire de lui la mascotte de l'Amérique, un produit pour que tous s'engagent. Une entrée dans le monde plutôt bien orchestrée dans le film entre espoir et déception. Puis arrive le moment où l'Amérique redevient centrale, sa gloire, sa puissance, son dévouement et le tout porté à son paroxysme avec une figure celle de ce premier Avenger. Dommage !

Si Chris Evans ("Sunshine", "Les quatre fantastiques") porte bien le costume du Captain, il n'en reste pas moins un personnage assez lisse et fade, donnant peu de relief supplémentaire au scénario. On s'ennuie un peu en le regardant, heureusement les scènes d'actions prennent le dessus sur sa performance. On peut, cependant saluer les personnages secondaires tel que Stanley Tucci ( "Les sentiers de la perdition", "Le diable s'habille en Prada") incarnant un scientifique combattant ses démons et ses failles tout en incarnant la figure du protecteur. Hayley Atwell ("The Duchess") prête ses traits pour incarner l'agent Carter, une femme qui a trouvé, plus ou moins bien, sa place dans un monde masculin. Malheureusement, Hugo Weaving ("Matrix") plantant le méchant du film n'arrive pas à convaincre et le combat des deux camps n'est pas ce que l'on retient du film.

Scénario, rythme, actions, effets spéciaux en font un film spectaculaire, rehaussent l'ensemble du film en donnant toute la dimension héro à Captain Amercia. On passe un un bon moment sans réelle surprise pour la fin qui fait plus cliché mais bon ça va avec l'esprit du personnage principal. Une bonne entrée en matière si l'on suit l'ordre chronologique de la MCU.

Note :

Captain America-First avenger (2011) JohnstonCaptain America-First avenger (2011) de Joe Johnston Captain America-First avenger (2011) Johnston

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Lara Jenkins
wallpaper-1019588
Le Grand Bazar
wallpaper-1019588
César 2020 : Le palmarès
wallpaper-1019588
Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #79. The Mask
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS À MES 80ϟs] : #120. Hellraiser
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Guest of Honour
wallpaper-1019588
Killers of the Flower Moon : Apple et Paramount seront associés sur le prochain Scorsese