Harry Potter à l'école des sorciers

Harry Potter à l'école des sorciersA la découverte d'un monde magique
Quel plaisir de se replonger presque 20 ans après dans la saga du début du XXIème siècle. Aussitôt le bouquin terminé, mon fils de 11 ans se plonge avec ses parents dans le 1er film de la saga. Et il en est ressorti assez déçu et nous aussi. Chris Columbus réussi en effet l’essentiel ici, mais uniquement l’essentiel : donner corps à la saga et mettre en image le monde touffu et à la poésie créé par J.K. Rowling. Assez didactique et linéaire, le film est centré sur la présentation de l’univers et de ses personnages principaux quitte à oublier les personnages secondaires pourtant si importants ; de s’attarder sur des choses secondaires (comme le miroir ou l’ouverture entre autres) et délaissant des pans essentiels de l’intrigue (la relation Rogue / Quirrel par ex). Le film est fleuve et les 2h30 semblent donc parfois longues et poussives. Pour ce 1er Opus dans lequel Harry a 11 ans, poser un regard enfantin sur l’intrigue est de bon ton ; mais même un enfant de 11 ans y a vu de grosses limites et ficelles. On aurait aimé voir un Spielberg ou Gillian ou Burton ou Anderson aux manettes pour plus d’ingéniosité. Columbus fera des efforts sur le second avec plus de dynamisme au programme. Les suivants plus sombres verront d’autres réalisateurs. Point positif : mon fils de 11 ans ne se voit pas voir les films suivants sans lire les romans tant il a trouvé le premier roman beaucoup plus magique que le film.
Sorti en 2001
Ma note: 12/20

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : The Art of Self-Defense
wallpaper-1019588
[COOKIETIME A ANNECY] : Jour 5
wallpaper-1019588
Mississippi Burning
wallpaper-1019588
Le Grand Bazar
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS À MES 80ϟs] : #108. Re-Animator
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Le goût du vin
wallpaper-1019588
[AVIS] Altamira, un film mineur pour un sujet majeur !
wallpaper-1019588
Ryan Gosling en vedette de The Hail Mary, adapté du roman éponyme d’Andy Weir ?