Un vrai bonhomme

Un vrai bonhomme

Premier film de Benjamin Parent, Un Vrai bonhomme est la chronique d'un adolescent, Tom, timide et sensible, dans un nouveau lycée. Il est aidé par son grand-frère Léo, mentor qui va lui prodiguer des conseils pour briller en société. Sauf que peu à peu son influence va s’avérer toxique et Tom va devoir batailler pour s'affranchir de son frère et par-là trouver son propre chemin.

Un Vrai bonhomme est le véritable teen-movie de ce début année. Drôle mais aussi dramatique, il explore les clichés et stéréotypes sur le genre au lycée avec l'opposition entre les boloss représenté par le grand-frère, à l'aise dans ses baskets et de l'autre les nerds avec Tom, garçon en marge et intellectuel tout comme son copain JB. Le film s'éloigne pourtant des standards sur la masculinité avec la représentation de la fille dont tombe amoureux le héros de l'histoire, vous l'avez compris, Tom. En effet, elle a confiance en elle, sait dire non tout en aimant des romans de Jane Austen ; en cela son personnage n'est pas unidimensionnel.

Outre le fait qu'Un Vrai Bonhomme est un bon teen-movie, il ausculte les relations familiales qui sont au centre du film. Et quel plaisir de retrouver la lumineuse Isabelle Carré, en maman enceinte sur le tard mais aussi Laurent Lucas, en papa occupé. Ils sont les deux figures parentales qui veillent au bien-être de leurs fils. Par ailleurs, on découvre dans ce film, une relation classique entre deux frères avec le grand-frère qui a un ascendant presque toxique sur son petit-frère... c'est seulement à la fin du film, et ce n'est pas un spoiler de taille, que Tom prendra son envol, envol lié à un événement très important - et je ne vous en dis pas plus - pour la famille. 

En bref, Un Vrai bonhomme vaut le coup d'être vu pour ses acteurs ; enfin pour son acteur : Benjamin Voisin, qui s'avère être la révélation de cette année 2020. En effet, l'acteur prodige, qui est d'ailleurs venu présenter un film en avant-première au Poitiers Film Festival, sera à l'affiche dans pas moins de deux films cette année. Et ce n'est pas fini car il a tourné avec Ozon (rien que ça) et Giannoli. Talent à suivre donc. Pour ce qui est des autres acteurs, celui qui joue Tom s'en sort très bien. On ne parle pas bien sûr d'Isabelle Carré et Laurent Lucas, comédiens confirmés. 

Pour finir, Benjamin Parent signe là un film plutôt réussi sur l'adolescence, cette période entre-deux âges où il est difficile de se faire une place dans la société. On attend de voir ses prochains films car pour un premier film, le réalisateur s'est constitué un casting de choix. 

A voir. 

Un vrai bonhomme
Partager cet article
Repost0

wallpaper-1019588
Le Lion (2020) de Ludovic Colbeau-Justin
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #80. Judge Dredd
wallpaper-1019588
Nouvelle image officielle pour No Time To Die de Cary Fukunaga
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Lara Jenkins
wallpaper-1019588
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga, l’hommage vire au désastre
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #86. The Fan
wallpaper-1019588
Reflets du Cinéma Ibérique et Latino-américain, du 16 au 30 septembre 2020
wallpaper-1019588
FESTIVAL DU FILM JEUNE DE LYON du 18 septembre au 2 octobre 2020