Les filles du Docteur March

Les filles du Docteur March

Énième adaptation du grand classique de la littérature enfantine et adolescente de Louisa May Alcott, Les filles du docteur March, Greta Gerwig, dont c'est le troisième film, signe là un film raté. Oui-oui, j'emploie les grands mots. Malgré la presse dithyrambique et les premiers retours élogieux du public, ce long-métrage a pour moi l'effet d'un pétard mouillé.

Long, voire trop long : il s'évertue à nous conter l'histoire tant connue des quatre filles du docteur March avec Jo March, l'alter ego de l'auteur, qui repense sa vie. Alors oui, il y a un casting de haut vol. Même un casting en or. Peut-être le plus beau casting de cette année 2020. On y croise pas moins de cinq ou six stars et aussi - cocorico- des acteurs français. Pour ce qui est des comédiennes anglo-saxonnes, il y a la talentueuse Saoirse Ronan (aperçue notamment dans Lady Bird de Greta Gerwig justement) mais aussi Emma Watson (qu'on ne présente plus) ou encore la révélation de ces dernières années Florence Pugh (si, si vous l'avez vue dans l'excellent Midsommar !). Autrement pour les autres minois connues il y a Laura Dern (parfaite dans le très récent Marriage Story) ou encore Meryl Streep, en grande-tante March. Pour ce qui est des français, on croise le très demandé et en vogue Timothée Chalamet et aussi  Louis Garrel. Voilà pour le casting...

Et l'histoire maintenant ? Parlons-en un peu. Eh bien, Greta Gerwig (et c'est le seul compliment que je ferai pour ce film), a su remoderniser l'histoire pour l'adapter à notre époque féministe. En effet, les quatre filles ont cœur à se rebeller contre une société corsetée. Ainsi, on y voit tour à tour, une qui veut publier son roman ou encore une autre qui veut vendre ses toiles. Mais tout ceci est bien guimauve. C'est bien simple avec la musique sirupeuse d'Alexandre Desplat, on se croirait dans une énième adaptation d'un roman de Jane Austen. Le film est tellement rempli de bons sentiments qu'on finit par ne plus y croire. 

En bref, Les filles du docteur March, est un long-métrage qui se laisse regarder seulement pour son casting. Le tout s'avère indigeste. On en ressort avec l'impression d'avoir vu un film qui ne cesse de s'étaler sur son long. Et on regarde deux fois, voire trois fois de trop sa montre.

Dommage, vous avez dit dommage ?

Un conseil, passez votre chemin devant ce film et allez-en voir un autre.. Ou alors plongez-vous dans les trois autres adaptations (avec également un casting excellent, décidément !). 

Les filles du Docteur March
Partager cet article
Repost0

wallpaper-1019588
LA VALSE DE L’EMPEREUR (Critique)
wallpaper-1019588
Le roi lion
wallpaper-1019588
Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Nicky Larson Private Eyes
wallpaper-1019588
Tonnerre sur l'Océan Indien (1966) de Sergio Bergonzelli et Roy Rowland
wallpaper-1019588
Escape From New York : Wyatt Russell dans la peau du nouveau Snake Plissken ?
wallpaper-1019588
Harry Potter et le chambre des secrets
wallpaper-1019588
Scène : in media res