Notre Dame

Alors que Valérie Donzelli bouclait son montage de Notre Dame, la célèbre flèche de la cathédrale allait se consumer le lendemain. La réalisatrice a pourtant fait le choix de garder le titre de film car on parle avant tout d'une dame : Maud Crayon. Et d'ailleurs qui est cette Maud Crayon ? Pour vous résumer l'histoire en deux mots, Maud Crayon est une architecte qui voit son projet d'architecture totalement incongru pour la cathédrale accepté par la ville de Paris. Dans ce film aux accents truffaldiens et demyesques (pour les chansons), Valérie Donzelli nous invite à voir une fable burlesque en hommage à ses pairs. On y croise des acteurs comme Pierre Deladonchamps, habitué aux drames mais qui s'en sort très bien dans ce nouveau registre. 

Notre Dame est une bouffée d'oxygène dans le paysage cinématographique actuel. Parfait film pour les fêtes de fin d'année, il s'agit avant tout d'une véritable histoire farfelue où les acteurs s'en donnent à cœur joie. Outre Deladonchamps, on y voit la trop rare Virginie Ledoyen et notre presque français (même s'il est belge) Bouli Lanners. 

Notre Dame est donc cette comédie tout en finesse sur l'échec. Valérie Donzelli, après des films remarqués aux César (je pense à La Guerre est déclarée), revient à ses premiers amours avec Notre Dame qui ressemble à s'y méprendre à La Reine des Pommes, son tout premier film. Ici, elle raconte la vie chaotique d'une quadragénaire de son temps, partagée entre ses enfants, son ex dans ses pattes et un amour de jeunesse qui revient dans sa vie. Par ailleurs, on aime également le côté bédéesque du film (inhérent à tous ses longs). En effet tous ses personnages sont habillés pareil. Valérie Donzelli confie qu'elle pense le film comme une bande dessinée avec des figures comme Maud Crayon, l'architecte ou encore l'amoureux transi. En outre, on note également un point commun avec la BD avec le petit jeu de mots entre le nom de famille de Maud et l'architecture : mignon et bien trouvé ! Du reste, ce nom de famille est en lien direct avec la biographie de Valérie Donzelli. En effet, la réalisatrice a été architecte avant de tourner des films ; voilà en quoi ce film résonne beaucoup pour elle. 

Pour finir, Notre Dame est donc ce film tout léger et dans l'air du temps. La folie douce, le décalage du propos enchante le temps de la projection. On passe un excellent moment même s'il s'agit d'un film mineur dans la filmographie de Donzelli. On note en effet une petite faiblesse scénaristique mais ne blâmons pas trop le nouveau film de l'actrice (oui, elle joue souvent dans ses longs-métrages) et réalisatrice. 

 A voir, vous ne serez pas déçus !

Partager cet article
Repost0

wallpaper-1019588
Le Lion (2020) de Ludovic Colbeau-Justin
wallpaper-1019588
Nouvelle image officielle pour Bill & Ted Face The Music de Dean Parisot
wallpaper-1019588
LES PLUS BELLES ANNÉES D’UNE VIE (Concours) 5 places de cinéma à gagner
wallpaper-1019588
[Cannes 2019] “Little Joe” de Jessica Hausner
wallpaper-1019588
L'Assassin habite au 21 (1942) de Henri-Georges Clouzot
wallpaper-1019588
Season one 385 : the outsider / locke and key
wallpaper-1019588
Fous d’Irène
wallpaper-1019588
[AVIS] Birds Of Prey, Margot Robbie fait son Deadpool !