La Reine des Neiges 2

La Reine des Neiges 2

"Libéréeeee, Délivréeeee"... Non, non, ne vous inquiétez pas, je ne vais pas chanter la fameuse chanson de La Reine des Neiges au risque de faire pleuvoir dans les chaumières ; je vais seulement vous faire la critique de ce second (et on espère dernier) épisode. 

Avant de chroniquer le film, petit récapitulatif de l'histoire :  Elsa (la reine des neiges donc) s'interroge sur ses pouvoirs magiques. Aidée par sa sœur Anna et de sa joyeuse troupe comptant le prince Kristoff, son renne Sven et le truculent bonhomme de neige Olaf, Elsa va entreprendre un voyage qui la mènera vers les forêts enchantées et les mers sombres par-delà le royaume d'Arendelle. Si dans le premier film, Elsa craignait que ses pouvoirs menacent le monde. Ici, elle espère qu'ils seront assez puissants pour le sauver. 

Six ans, il aura fallu six ans pour que les studios Disney donnent une suite à La Reine des Neiges. Après le succès interplanétaire du premier notamment grâce à cette chanson chantée dans toutes les écoles ; Disney reprend le même duo de réalisateurs et d'auteurs-compositeurs pour les chansons. Cette fois-ci, Elsa fait son envolée magique vers un monde aux couleurs de l'automne. Ce second opus nous donne à voir la quête identitaire d'Elsa et la folle escapade des deux sœurs vers ce monde. En outre, l'originalité de ces deux films réside dans le fait qu'il n'y a point de prince charmant dans l'histoire. Bon, d'accord, il y a un élément masculin (Kristoff) dans le film et il fait tout pour (je spoile un peu, désolée) demander la main de sa belle. Ici, il s'agit davantage de deux sœurs qui font tout pour se sauver l'une l'autre. On note également beaucoup d'humour dans La Reine des Neiges 2, avec notamment, vous l'aurez deviné la présence d'Olaf, doublé par Dany Boon.

Mais, oui il y a mais. Malgré toute sa volonté à nous plonger dans une belle fable écologique et à nous vouloir faire pousser la chansonnette avec "Dans un autre monde" claironnée par Elsa ; le film s'avère un tantinet mou. En effet, on se surprend à regarder notre montre tout au long du long-métrage. De fait, on aurait voulu d'un dynamisme certain dans l'histoire. 

En bref, La Reine des Neiges 2 est certes l'épisode qu'on attendait mais qui est au final le film de trop. Pitié, Disney, s'il vous plaît, n'en réalisez pas un troisième car désolée de vous dire cela mais les suites ne vous réussissent pas aussi bien que les studios Pixar (je pense notamment aux sagas Les Indestructibles ou Toy Story). 

En quelques mots, une belle animation mais avec une histoire qui pêche par moments. Dommage, vous avez dit dommage... 

La Reine des Neiges 2
Partager cet article
La Reine des Neiges 2 Repost0

wallpaper-1019588
Nouvelle image officielle pour No Time To Die de Cary Fukunaga
wallpaper-1019588
César 2020 : Le palmarès
wallpaper-1019588
Mississippi Burning
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : J’ai perdu mon corps
wallpaper-1019588
La Grande attaque du train d'or
wallpaper-1019588
Bande annonce VOST pour Tyler Rake (Extraction) de Sam Hargrave
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS À MES 80ϟs] : #110. Victory
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Togo