L'Emprise (1934) de John Cromwell

Première adaptation du roman "Of Human Bondage" (1915) de William Somerset Maugham, qui connaîtra deux remakes avec "Of Human Bondage" (1946) de Edmund Goulding et "L'Ange Pervers" (1964) de Bryan Forbes... Le film est confié au réalisateur John Cromwell (père de l'acteur James Cromwell qu'il a eu avec l'actrice Kay Johnson épouse du réalisateur et présente dans ce film), cinéaste qui signera plus tard les films "Casbah" (1938) et "Femmes en Cage" (1950). Lorsque le projet est lancé l'actrice Bette Davis, alors jeune première sous contrat chez Warner, déjà vue dans "20000 ans sous les Verrous" (1933) de Michael Curtiz et qui attend toujours le film qui la portera au sommet, fait des pieds et des mains pour obtenir le rôle de Mildred Rogers ce qui finira par porter ses fruits, Jack Warner acceptant de prêter son actrice aux studios RKO pour les besoins du film. Bette Davis racontera : "Mes employeurs considéraient que le fait de le confier le rôle d'une héroïne aussi détestable équivaudrait à un suicide artistique... Ils m'identifiaient, je suppose, au personnage, et retenaient que nous étions bien dignes l'une de l'autre."...

L'Emprise (1934) de John Cromwell

En effet, vu l'histoire l'actrice n'a pas choisi le rôle le plus vertueux ! Il s'agit de l'histoire de Philip, étudiant en médecine après avoir vainement tenté de devenir peintre. Il devient amoureux de Mildred, une jeune serveuse qui ne l'aime pas mais malgré cela il ne peut se passer d'elle. Mildred entend bien profiter de son emprise jusqu'au bout... Outre Bette Davis en Mildred, son partenaire est Leslie Howard qui retrouvera Bette Davis dans "La Forêt Pétrifiée" (1936) et "L'Aventure de Minuit" (1937) tous deux de Archie Mayo. A leurs côtés il y a Frances Dee vue dans "Les Quatre Filles du Docteur March" (1933) de George Cukor et épouse de Joel McCrea (de 1933 à 1990 !), Reginald Denny qui retrouve deux de ses partenaires, respectivement Alan Hale dans "La Patrouille Perdue" (1934) de , puis Reginald Owen dans "Anna Karénine" (1935) de Clarence Brown... On ne sera pas surpris par la performance de Leslie Howard, acteur abonné au rôle d'homme plus ou moins fade au romantisme suranné qui n'est pas aidé par un charisme ennuyeux. Dans ce film il fait le job en incarnant un homme handicapé d'un pied bot mais intelligent et vertueux, mais aussi sage et routinier. Il tombe amoureux d'une jeune serveuse qui est exactement le contraire, vulgaire et peu intéressante à tout point de vue... C'est justement le gros soucis du film, en effet on a bien du mal à croire à ce coup de foudre tant cet homme et cette femme n'ont rien à voir ensemble. S'il est difficile de croire à ce coup de foudre unilatéral la relation devient encore moins convaincante quand Mildred le trahit autant de fois qu'il pardonne ! Philip s'avère d'une naïveté confondante qui fragilise tout de même la cohérence de son personnage.

L'Emprise (1934) de John Cromwell

D'ailleurs pour faire passer la pilule on fait de Philip un handicapé physique et fragile psychologiquement ce qui se traduit surtout par un manque total de subtilité. La relation entre Philip et Mildred surnage surtout grâce aux seconds rôles qui apportent une lucidité qui excuse un peu l'aveuglement de Philip. Ne dit-on pas que le coeur à ses raison que la raison ne connait pas ?!... Apprécier le film repose donc essentiellement sur la capacité à accepter ce coup de foudre et cette naïveté inhérente à cet étudiant en médecine. Et pourtant, quelques passages marquent profondément dont une scène inouïe où Mildred/Davis jette tout son venin au visage du pauvre Philip. Résultat, le film reçoit une belle réception critique mais est un échec au box-office. Bette Davis s'impose néanmoins et confirmera peu de temps après avec un premier Oscar dans "L'Intruse" (1935) de Alfred E. Green.

L'Emprise (1934) John CromwellL'Emprise (1934) John Cromwell

wallpaper-1019588
LES PLUS BELLES ANNÉES D’UNE VIE (Concours) 5 places de cinéma à gagner
wallpaper-1019588
[AVIS] Invasion, film d’aliens perturbant et très simpliste !
wallpaper-1019588
Affiche IMAX pour Venom de Ruben Fleischer
wallpaper-1019588
Fenêtre sur cour
wallpaper-1019588
Wild Rose (2019) de Tom Harper
wallpaper-1019588
C’est super Culte #15 Donnie Darko
wallpaper-1019588
LE COUP DU SIÈCLE (Critique)
wallpaper-1019588
Rétro Jarmusch au Comoedia Juillet 2019