Les enquêtes du Département V : Profanation (2015) de Mikkel Norgaard

Voici la suite de "Misericorde" (2013), premier de la saga venue du froid qu'on nous vend comme le nouveau "Millenium". Logique, ce second film est l'adaptation du second tome "Profanation" (2008) de Jussi Adler-Olsen, ce second livre est déjà doté de ses 66 millions de couronnes au box-office danois (près de 9 millions d'euros) qui en fait le plus gros succès de son pays... Pour ce second film on retrouve la même équipe avec le réalisateur Mikkel Norgaard, le scénariste Nikolaj Arcel auquel on adjoint cette fois-ci un certain Rasmus Heisterberg, qui n'est autre que le co-scénariste de "Royal Affair" (2012) de Arcel et, surtout, qui est co-scénariste de "Millenium" !... Et sinon on retrouve évidement le duo de flics incarnés par Nikolaj Lie Kaas et Fares Fares.

Les enquêtes du Département V : Profanation (2015) de Mikkel Norgaard

Autour d'eux on croisera David Dencik vu dans "Millenium" (2009-2010) et dans le magnifique (2012) de Tomas Alfredson, puis Pilou Asbaek vu dans (2013) de Tobias Lindholm et qui retrouve sa partenaire Danica Curcic après "Stille Hjerte" (2014) de Bille August, et on notera le retour de Joanne Louise Schmidt en secrétaire un peu plus présente... Le réalisateur Mikkel Norgaard a insisté pour rester très fidèles aux livres prenant sans doute en considération les remarques négatives du film précédent. Cependant le réalisateur semble ne pas avoir compris ses propres prérogatives annoncées. Mikkel Norgaard a voulut s'inspirer des films de David Fincher et s'éloigner du style thriller nordique et notamment de "Millenium" (2009) de Niels Arden Oplev... C'est râté, on pense effectivement à "Millenium" à chaque minute, reprendre un acteur et un scénariste de cette célèbre franchise n'y est pas pour rien sans doute... Ceux qui ont vu "... Miséricorde" apprécieront une intrigue plus foisonnante (à la "Millenium") puisqu'on passe de deux flics qui enquêtent sur une femme séquestrée à une enquête plus nébuleuses dans les méandres de l'élite nationale.

Les enquêtes du Département V : Profanation (2015) de Mikkel Norgaard

Néanmoins le thriller scandinave est un sous-genre en soi qui apporte son lot de suspense et un climax particulier qui n'est pas négligeable. L'intrigue est plus savoureuse au début, c'est assez prenant mais deux choses ne vont pas aller. La première c'est que le personnage principal est une caricature grossière (le flic taciturne et désabusé) qui est surtout surjoué à outrance par son interprète Nikolaj Lie Kaas. A ses côtés on retrouve Fares Fares dont le personnage manque toujours d'épaisseur notamment par son humour qui semble occulté ici. Alors que l'intrigue se joue 20 après le drame un même personnage est interprété par deux actrices de quasi le même âge ; Kimmie à 16 et 36 ans par deux actrices (magnifiques toutes les deux) de 25 et 29 ans... Ensuite on regrettera les incohérences, plus ou moins légères comme l'absence de conséquences pour la fouille de la maison, sortir un prisonnier par un seul maton ou une personne dérangée et recluse qui retrouve des facultés inespérées. Bref Mikkel Norgaard n'est de toute façon pas un grand réalisateur, juste un technicien qui suit à la lettre le cahier des charges du thriller scandinave à la mode. Ce n'est pas parfait donc mais avec ce second film la franchise s'impose avec une enquête plus dense, une secrétaire qui enrichit la relation du duo, et une atmosphère où la fatalité est envahissante. Un bon moment.

Note :

enquêtes Département Profanation (2015) Mikkel Norgaardenquêtes Département Profanation (2015) Mikkel Norgaard


wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Working Woman
wallpaper-1019588
VERSUS : Le Dîner de cons vs. Le Prénom
wallpaper-1019588
Comment écrire un documentaire?
wallpaper-1019588
Critiques en séries : de la Casa de Papel à 13 Reasons Why
wallpaper-1019588
Sans toit ni loi
wallpaper-1019588
Captain Marvel
wallpaper-1019588
Nouvelle vidéo featurette VOST pour Rocketman de Dexter Fletcher
wallpaper-1019588
Première image officielle pour Vivarium de Lorcan Finnegan