Menteur, Menteur

Menteur, MenteurMenteur, Menteur
Menteur, Menteur
Menteur, Menteur

Pourquoi voir Menteur, Menteur ?

Après Le Professeur Foldingue où il dirigeait Eddie Murphy dans pas moins de sept rôles, Tom Shadyac retrouve Jim Carrey trois ans après Ace Ventura, détective chiens et chats, un film qui marquait sa première réalisation au cinéma.

Tom Shadyac a débuté sa carrière sur grand écran en 1994 en dirigeant Jim Carrey, une année importante pour les deux hommes puisque Ace Ventura, détective chiens et chats est un succès, la carrière de Jim Carrey s'envole, il enchaînera avec The Mask de Chuck Russell et Dumb and Dumber des Frères Farrelly, deux comédies devenues cultes.

Tom Shadyac se fait connaitre comme un réalisateur de comédie, il dirige Eddie Murphy dans Le Professeur Foldingue, puis Robin Williams dans Docteur Patch et il dirigea à trois reprises Jim Carrey ( Ace Ventura, détective chiens et chats, Menteur, Menteur, Bruce tout-puissant).

Après deux comédies qui ont littéralement cartonné, Ace Ventura a récolté plus de 107 000 000 $ pour un budget de 12 000 000 $ et Le professeur Foldingue plus de 273 000 000 $ pour un budget de 54 000 000 $, Tom Shadyac retrouve Jim Carrey pour une nouvelle comédie qui va une nouvelle mettre ses talents de clown à l'honneur.

Signé par Paul Guay et Stephen Mazur, le scénario de Menteur, Menteur nous plonge dans l'univers de la justice, le spectateur suit Fletcher Reede, un brillant avocat promit à une grande carrière, divorcé, Fletcher est le père du jeune Max, son fils voudrait voir plus son père mais ce dernier est toujours occupé par son travail, il est d'ailleurs passé maître dans l'art du mensonge, sauf que Fletcher ne va plus pouvoir mentir et dire la vérité rien que la vérité.

Alors qu'il avait promis à son fils de venir à sa fête d'anniversaire, Fletcher occupé à son travail n'a pas tenu sa promesse, en soufflant ses bougies, Max fait le vœux que pendant une journée entière, son père ne puisse pas mentir, problème pour son père le vœux a fonctionné.

C'est à partir de ce moment que tout le talent de Jim Carrey va être mis au service du film, Menteur, Menteur ne serait rien sans lui, le film repose sur ses épaules, accompagné par Maura Tierney, Justin Cooper, Anne Haney, Jason Bernard, Jennifer Tilly, Cary Elwes, Amanda Donohoe et Mitch Ryan, l'acteur originaire du Canada est complètement déchaîné devant la caméra de Tom Shadyac.

Pour son interprétation totalement barré, Jim Carrey a remporté le MTV Movie Award de la meilleure performance comique pour la quatrième année consécutive, après Dumb & Dumber, Ace Ventura en Afrique et Disjoncté, il a également remporté le Blockbuster Entertainment Award du meilleur acteur dans une comédie et a été nommé au Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie.

Avec son budget de 45 000 000 $, le film a rapporté plus de 302 000 000 $ dans le monde, un succès dans la lignée de Ace Ventura, The Mask et Dumb & Dumber.

Menteur Menteur n'est pas le meilleur film de Jim Carrey, néanmoins c'est une comédie familiale sympathique qui regorge de gags visuels et de situations improbables dont seul Jim Carrey a la recette.


Une bonne comédie


Menteur, Menteur

Synopsis :


Fletcher Reede, un brillant avocat promit à une grande carrière, divorcé, Fletcher est le père du jeune Max, son fils voudrait voir plus son père mais ce dernier est toujours occupé par son travail, il est d'ailleurs passé maître dans l'art du mensonge, sauf que Fletcher ne va plus pouvoir mentir et dire la vérité rien que la vérité.
Alors qu'il avait promis à son fils de venir à sa fête d'anniversaire, Fletcher occupé à son travail n'a pas tenu sa promesse, en soufflant ses bougies, Max fait le vœux que pendant une journée entière, son père ne puisse pas mentir, problème pour son père le vœux a fonctionné.

Menteur, Menteur

Anecdotes :

Jim Carrey retrouvera six ans après Tom Shadyac pour Bruce Tout-Puissant.

Menteur, Menteur
Le film a été tourné en Californie, notamment à Los Angeles et Pasadena.
Menteur, Menteur
Menteur, Menteur marque le dernier rôle de Jason Bernard, l'acteur est décédé le 16 octobre 1996 à l'âge de 58 ans, le film lui est d'ailleurs dédié.
Menteur, Menteur
Jim Carrey a refusé le rôle du Dr. Evil dans Austin Powers et a préféré joué dans Menteur, Menteur de son ami Tom Shadyac.
Menteur, Menteur
Jim Carrey a été payé 20 000 000 $ pour le film.
Menteur, Menteur

Affiches

Menteur, Menteur
Menteur, MenteurPour (re) voir cette comédie folle avec Jim Carrey en haute définitionMenteur, Menteur

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : J’ai perdu mon corps
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Working Woman
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Killing
wallpaper-1019588
Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald
wallpaper-1019588
Premier logo officiel pour Doctor Strange in The Multiverse of Madness de Scott Derrickson
wallpaper-1019588
Black Widow : Quelques infos sur le film de Cate Shortland
wallpaper-1019588
Premier logo officiel pour Thor Love and Thunder de Taika Waititi
wallpaper-1019588
Vers un nouveau film Blade avec Mahershala Ali en vedette ?