Ralph 2.0 (2019) de Rich Moore et Phil Johnston

Après "Le Monde de Ralph" (2012) Disney revient avec une suite, seulement la troisième après "Bernard et Bianca au Pays des Kangourous" (1990) et "Fantasia 2000", mais "Ralph 2.0" se distingue en étant la première qui est créée par les membres du film originel (réalisation et scénario). Précisons en effet que les autre suites de la firme aux grandes oreilles sont en fait des suites siglées Pixar... Ainsi, le film est co-réalisé par le réalisateur Rich Moore, qui a entre temps co-signé le très bon (2016), puis par Phil Johnston qui n'était que scénariste sur le premier. Cette fois le scénario est écrit par Pamela Ribon connue pour son travail sur "Vaïana, la légende du bout du monde" (2016) de John Musker et Ron Clements...

Ralph 2.0 (2019) de Rich Moore et Phil Johnston

Après le microcosme informatique des salles et jeux d'arcades on retrouve donc Ralph et son amie Vanellope qui sont entraînés dans une nouvelle forme de jeux vidéos, emmenés par l'évolution technologique nommée internet. Cette suite paraît donc bel et bien logique tant il y a des choses à explorer, aussi bien du point de vue technologique que psychologique, surtout du point de vue de nos deux héros ! Comme l'explique Rich Moore : "Ils sont un peu comme des gamins de la campagne qui découvrent la ville. Tandis que l'un tombe sous le charme de ce nouvel univers, l'autre n'a qu'un hâte : rentrer chez lui. Ralph adore sa vie telle qu'elle est alors que Vanellope rêve de changement, elle aimerait bien voler de ses propres ailes. Cela génère évidemment un conflit entre eux qui est au coeur de cette histoire."... Entrer dans l'espace internet permet à Disney de multiplier les clins d'oeil aux pieuvres que son Amazon, Instagram, Ebay, Snapchat... etc... Et même Allociné ! Les deux héros ont évolués un peu différemment, Ralph est sans doute un peu trop stupide dans cette suite, ce qui est bizarre, passant soudain d'un gros ours maladroit et têtu à un gros balourd un peu bêta et chiant mais excusable car son évolution est aussi au centre de l'intrigue. Il laisse ainsi la place à son amie Vanellope qui gagne en importance et séduit avec son bug omniprésent qu'elle contrôle plus ou moins.

Ralph 2.0 (2019) de Rich Moore et Phil Johnston

L'histoire va à 100km/heure, semée de références (et de bons coups de pub !) et offrant quelques passages merveilleux dont, évidemment, le désormais cultissime club des princesses ! Malheureusement l'intrigue reste mince et la denrière partie est aussi longue que fastidieuse. Cette dernière partie est un peu longue et le "méchant" est à la fois trop simpliste et trop "laid" (sorte de double gluant peu ragoûtant). La morale disneyienne est toujours là, un chouïa trop appuyée. Mais le scénario est excellent, cohérent et surtout bien aidé par des performances techniques bluffantes et une "reconstitution interne" du web riche, dense et parfaitement idéalisée. Une petite déception tant on attendait encore mieux mais ça reste un très bon moment.

Note :

Ralph (2019) Rich Moore Phil JohnstonRalph (2019) Rich Moore Phil Johnston

wallpaper-1019588
Ant-Man et la Guêpe
wallpaper-1019588
Le Testament Caché (2016) de Jim Sheridan
wallpaper-1019588
Comment choisir son/sa co-auteur(e)?
wallpaper-1019588
Quentin Tarantino, du pire au meilleur
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Dernier Amour
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Dirty God
wallpaper-1019588
Gremlins
wallpaper-1019588
Rio Grande (1950) de John Ford