L'amour flou

L'amour flouLe couple çà use çà use...
Romane Bohringer et Philippe Rebbot réalisent un film sur l’essoufflement d’un couple qui cherche des solutions pour ne pas se déchirer et préserver au maximum leurs relations filiales. Dans ce film, hautement biographique, ils jouent leurs propres rôles, leurs amis jouent aussi leurs propres rôles, il en est de même pour les enfants, et leurs parents (d’où la présence de Richard Bohringer). Leur solution pour continuer de s’occuper conjointement de leurs enfants au quotidien est le « sépartement » ; deux appartements reliés par leur centre par la chambre des enfants. Le concept est simple et dans la tradition du vaudeville à la française. Super réaliste de bout en bout, car c’est leur histoire et comme ils ont mis beaucoup d’eux-mêmes, on y croit du début à la fin. Romane et Philippe sont tous les deux à la fois touchants et drôles. Les répliques teintées de réalisme cinglent et fusent avec une grande justesse et précision. Précis dans l’écriture, le thème se veut universel et chacun pourra y retrouver de ses propres interrogations (derrière en humour bien senti) et de son vécu. Après ce film n’est pas un modèle de mise en scène et manque aussi d’unité, mais ne boudons pas notre plaisir de voir une comédie française intelligente et de bonne facture.

Sorti en 2018
Ma note: 13/20

wallpaper-1019588
Podcast – C’est Super Culte : Tom Cruise
wallpaper-1019588
Affiche IMAX pour Venom de Ruben Fleischer
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Killing
wallpaper-1019588
Mort de Franco Zeffirelli
wallpaper-1019588
Le Monde selon Garp
wallpaper-1019588
The Dead Don't Die
wallpaper-1019588
Premier aperçu pour Army of The Dead de Zack Snyder
wallpaper-1019588
Crawl, critique