Critique film "Trois souvenirs de ma jeunesse"

Critique film
"Trois souvenirs de ma jeunesse"Sortie: 20 Mai 2015

Durée: 2hRéalisateur: Arnaud Desplechin
Scénaristes: Arnaud Desplechin et Julie PeyrCasting: Quentin Dolmaire, Lou Roy Lecollinet, Mathieu Amalric, Olivier Rabourdin, Francoise Lebrun, Pierre Andrau, Theo Fernandez, Pierre-Benoist Varoclier , ...Genre: DrameNationalité: Français
Bande Annonce
Avis/Critique:
Un film français oui, mais un film qui est mis en scène très subtilement et réalisé avec un soin du détail assez poussé.

J'ai apprécié découvrir ce film, un peu déroutant au départ, car je n'avais pas l'habitude d'une telle mise en scène, et réalisation. Mais au final c'est prenant et surtout assez original. J'ai totalement accroché pour cette mise en scène et réalisation peu commune.

Peu commune, car la réalisation mêle actes, et narration en voix off tel un livre, une pièce de théâtre. Voilà ce que j'en ai pensé. Une réalisation avec le souci du détail, lorsque Paul adulte (Mathieu Amalricnous narre son histoire, entre présent et passé, le basculement est également fait visuellement, avec des point de focalisation qui s'élargissent par la suite sur la scène.
Des personnages qui parlent directement à la caméra. Des jeux d'acteurs où on se demande si c'est fait exprès ou non. Tellement poussé dans le pathos à certains moments, que je me suis demandée si les acteurs jouaient réellement ainsi, où si c'était fait exprès pour le film.
Un film, qui, un peu plus court aurait été tout aussi excellent. Certaines longueurs auraient pu être évitées.

Les décors sont totalement magnifique, j'adore ce type de mise en abîme. 

Parlons du scénario qui est pour ma part extrêmement clichés, mais extrêmement bien menés et écrit sur les adolescents des années 70/80 (je peux me tromper, n'hésitez pas à me rectifier si c'est le cas), que cela était excellent. Des souvenirs d'une jeunesse passé, joué par des acteurs aussi talentueux les uns que les autres. 
J'ai été totalement ébloui par le jeux de Quentin Dolmaire et Lou Roy Lecollinet, et de leur alchimie à l'écran. Ils étaient tout simplement excellent ou pas, en fonction du point de vue, car je me demande toujours si ces jeux là étaient volontairement poussés à l'extrême ainsi, ou si c'est seulement leur mode de fonctionnement de d'habitude. En tout cas pour ma part cela a fonctionné, et m'a bien fait rire sur certains moments.

J'ai aimé comment le déroulement de l'histoire se faisait. J'ai aimé voir ses personnages "prendre" vie. J'ai totalement accroché, car c'est la première fois que j'ai eu cette impression de lire un livre au travers d'un film.

L'univers à part du réalisateur Arnaud Desplechin, a réussi à me captiver, et me scotcher à l'écran. Ce n'est pas un chef d'oeuvre certes, mais plus qu'un excellent film tout de même.

Un film très beau sur l'adolescence tout en finesse, intelligence et surtout poésie ! Je n'ai pas été déçue de découvrir ce réalisateur.

Je ne pourrais pas plus chroniquer sur ce film, tellement les mots me manques pour décrire plus en détails tout cela. 

Alors je n'ai qu'une chose à dire, n'hésitez pas à le découvrir absolument par vous même !
Même si cela peu en dérouter plus d'un. Pour tout ceux qui aiment découvrir des choses qui sortent de l'ordinaire, autre que tout ces blockbusters et films de divertissements. Pour tout ceux qui aiment les décors eighties !

C'est avec ce type de film que je me dis qu'au final les films français ont de beaux jours devant eux !


Note: 4/5

wallpaper-1019588
Bradley Cooper au casting de Nightmare Alley signé Guillermo Del Toro ?
wallpaper-1019588
Isn't It Romantic (2019) de Todd Strauss-Schulson
wallpaper-1019588
Girl
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : The Art of Self-Defense
wallpaper-1019588
Les Otages (1939) de Raymond Bernard
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : The Forest of Love
wallpaper-1019588
[AVIS] Joker, Joaquin Phoenix fait son One-man Show !
wallpaper-1019588
Box-Office US du week-end du 11/10/2019 : Le Joker reste un solide leader !