Critique film "L’Épreuve"

Critique film
"L’Épreuve"Sortie: 06 Mai 2015
Durée: 1h57Réalisateur: Erik Poppe
Scénariste: Harald Rosenløw-Eeg Casting: Juliette Binoche, Nikolaj Coster-Waldau, Lauryn Canny, Adrianna Cramer Curtis, Maria Doyle Kennedy, Larry Mullen Jr., Najat Azgar, ...Genre: DrameNationalité: Norvégien, Irlandais, Suédois 
Bande Annonce


Avis/Critique:

Un film très fort et assez captivant au final. Un drame familiale sincère, intime, très beau et riche en émotions.

L’Épreuve nous dépeint l'histoire d'une femme, Rebecca, de sa passion pour la photographie dont elle en a fait son job à plein temps. Notamment la photographie (reportage) de zones de guerres pour dénoncer les désastres, et surtout montrer la vraie face de la guerre. Outre cela l'histoire nous dépeint le choix difficile que doit faire Rebecca (Juliette Binoche) entre sa vie de famille et son boulot.

Malgré le peu de présence de dialogue, ce film est extrêmement émouvant de part sa réalisation et ses jeux d'acteurs.

Juliette Binoche est totalement captivante lorsqu'elle n'ouvre pas la bouche pour parler, surtout sur ses dialogues du début de film. Pendant un instant cela m'avait littéralement agacé au plus haut point, mais heureusement ça s'estompe largement par la suite, et on est de suite plongé dans cette histoire prenante. 

Binoche réussit à nous transmettre et arrive à nous faire parvenir jusque cette salle, cette souffrance, ses moindres doutes au travers son regard et son excellente interprétation.
Pour ma part Binoche n'a plus à faire ses preuves et fait partie de ces actrices françaises qui ont un excellent jeux, et une telle prestance, qu'elle arrive a évincer certains des autres acteurs. S'exportant très bien à l'étranger également (dans ce cas là pour ce film, chez nos amis Norvégien, Irlandais et Suédois).
Les autres acteurs sont également très bon dans leur rôle. Surtout la relation Binoche/Canny qui est très poignante à l'écran. Nikolaj Coster-Waldau est beau à voir, j'ai été séduite par son jeux.
Venons-en au point fort et indéniable du film, la réalisation. Sans cette presque parfaite réalisation et surtout photographie, je pense que le film aurait perdu tout son potentiel et surtout de son captivisme. Le détail de la prise de vue est magnifique, le contraste entre l'émotion des personnages et l'image est forte ! J'en ai pris plein les yeux, visuellement c'était très beau, presque poétique malgré le message qu'essaye de nous faire passer cette histoire. Les paysages sont beaux. Et le contraste qu'il y a entre les zones de guerres et la vie 'normale' est très bien exprimé visuellement.
Bref, je n'ai personnellement rien à redire au niveau de la réalisation et de la photographie.

En somme ce film veut à la fois nous montrer la vraie face de la guerre et ses victimes innocentes, mais également le choix que doivent faire toutes ses personnes qui luttent pour la vérité, et la montrer au reste du monde, au détriment ou non de leur vie personnelle.

A découvrir si vous en avez l'occasion, car il vaut le détour pour sa très belle réalisation, pour Binoche, et le message qui nous est transmis.

Note: 3.9/5

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Glass
wallpaper-1019588
Girl
wallpaper-1019588
Ant-Man et la Guêpe
wallpaper-1019588
Menteur, Menteur
wallpaper-1019588
Natalie Morales au casting de The Little Things signé John Lee Hancock ?
wallpaper-1019588
Nouvelle affiche US pour A Beautiful Day in The Neighborhood de Mariane Heller
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #5. Heat
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Le Chardonneret