Cinéma | L’IMMENSITA – 13/20

Cinéma | L’IMMENSITA – 13/20

De Emanuele Crialese
Avec Penélope Cruz, Vincenzo Amato, Luana Giuliani

Chronique : Dans l’Italie des années 70 religieuse et machiste, Adriana se bat avec son genre et veut qu’on l’appelle Andrea. Proche de sa mère qui semble la seule à pouvoir la comprendre, elle la regarde impuissante, avec ses frère et sœur, se perdre dans un mariage toxique et s’éteindre à force d’endurer la brutalité de son mari.
Emmanuele Crialese filme cette histoire d’apprentissage avec authenticité et une incontestable sincérité, l’histoire d’Adri/Andréa étant majoritairement autobiographique.
Peut-être est-ce dû à un excès de pudeur, mais L’Immensita donne parfois l’impression que son contenu est limité et manque de richesse malgré son sujet. Cela finit par se ressentir sur son rythme. En choisissant de ne pas choisir entre Adri et sa mère comme protagoniste principal de son film, Crialese reste en surface et peine à traiter tout à fait chacun d’entre eux.
Néanmoins, sa mise en scène est aussi élégante qu’inspirée. La superbe photographie du film sert aussi bien les plans serrés sur les visages de ses personnages que la fluidité des travelings extérieurs, superbement éclairés. Le réalisateur capture de beaux moments qu’il agrémente de fulgurances chantées et dansées emballantes, hommages à la variété italienne des années 60 qui subliment Penelope Cruz. L’actrice y est plus icône que jamais. A force de dire à chacun de ses rôles que c’est son meilleur, il va falloir admettre qu’elle est simplement l’une des actrices les plus fascinantes et inspirante de sa génération. Sa beauté va bien au-delà de sa plastique. Alliant exubérance et profondeur, association rare, elle compose dans L’Immensita une déchirante figure maternelle et est son principal atout.

Synopsis : Rome dans les années 1970. Dans la vague des changements sociaux et culturels, Clara et Felice Borghetti ne s’aiment plus mais sont incapables de se quitter. Désemparée, Clara trouve refuge dans la relation complice qu’elle entretient avec ses trois enfants, en particulier avec l’aînée née dans un corps qui ne lui correspond pas.
Faisant fi des jugements, Clara va insuffler de la fantaisie et leur transmettre le goût de la liberté, au détriment de l’équilibre familial…


wallpaper-1019588
Melissa Barrera en vedette de God's Country signé Egor Abramenko ?
wallpaper-1019588
Maika Monroe en vedette du thriller Longlegs signé Osgood Perkins ?
wallpaper-1019588
Andy Samberg en vedette de 42.6 Years signé Craig Gillepsie ?
wallpaper-1019588
[SƎANCES FANTASTIQUES] : #81. Scream 3