Lethal Weapon 5 : Mel Gibson donne de grosses infos sur le projet

Lethal Weapon 5 : Mel Gibson donne de grosses infos sur le projet

Vianney Le Caer/Invision/AP


Le scénario est prêt, Mad Mel est chaud patate et le tournage pourrait, selon lui, démarrer au premier trimestre 2023.
Arlésienne Hollywoodienne depuis près de deux décennies maintenant, et passé un remake télévisé qui n'était pas aussi foireux que les mauvaises langues pouvaient l'affirmer, la franchise L'Arme Fatale pourrait bel et bien renaître de ses cendres, et entamer le 539292ème épisode du " un cinquième film est dans les tuyaux ".

Depuis l'été 2020, on sait pour sur qu'un cinquième Lethal Weapon est bien dans les tuyaux, et à un stade assez avancé du côté de la Warner.

" Nous essayons de faire un dernier Lethal Weapon. Et Dick Donner revient. Le casting d'origine revient. Et c'est tout simplement incroyable. L'Histoire est très personnelle pour lui. Mel et Danny sont prêts." Dan Lin, producteur

Lethal Weapon 5 : Mel Gibson donne de grosses infos sur le projet

© 1987 Warner Bros. Pictures


Sauf que depuis juillet 2021, Richard Donner nous a quitté et le projet semblait reparti dans les limbes d'où il a toujours erré... jusqu'à l'annonce en novembre dernier de Gibson himself qui, lors d’un événement et d'une rencontre à Londres, a confirmé non seulement qu’il y aura bien un L’Arme Fatale 5, mais qu’en plus il le réalisera.

Mel Gibson has just CONFIRMED there will be a Lethal Weapon 5 and he will be directing it. pic.twitter.com/8Z0mBYsr4D

— Mariano Cabrera (@MarianoCabrera) November 14, 2021

L'homme qui a réalisé tous les films Lethal Weapon, Richard Donner, c'était un grand type. Il développait le scénario et il est allé assez loin. Et il m’a dit un jour : ‘Écoute gamin, si jamais je casse ma pipe (expression pour traduire " if I kick the bucket "), tu le feras.’ Et j’ai dit : ‘Tais-toi.Mais il est bel et bien décédé.Il m'a demandé de le faire et à l'époque je n'ai rien dit. Il l'a dit à sa femme, au studio et au producteur. Je dirigerai donc le cinquième film. " Mel Gibson

Lethal Weapon 5 : Mel Gibson donne de grosses infos sur le projet

© 1987 Warner Bros. Pictures


Ce soir, au micro du site Screen Rant et alors qu'il fait la promotion du peu engageant Bandits (un de ses DTV foireux où sa présence est limitée), Gibson a donné quelques news engageante quant à l'évolution du projet, que la rumeur attachait à HBO Max mais qui pourrait finalement bien atteindre les salles obscures pour 2024.
" C'est super, nous avons un très bon scénario. Richard Donner l'a développé avec Richard Wenk, et ils avaient un très bon modèle. J'ai eu l'honneur de m'asseoir, après le décès de Richard, avec l'écrivain et de faire quelques brouillons supplémentaires et d'essayer de le modeler dans l'esprit de ce que nous pensions que Donner pourrait [vouloir], parce que je connaissais si bien le gars. Nous avons essayé d'obtenir cette saveur, et nous étions plutôt satisfaits de ce que nous avons réalisé. Le retard du développement est dû à tout le bouleversement chez Warner, avec l'arrivée de Discovery et le nouveau patron. Ils hachent tout le monde et les jettent pour faire venir de nouvelles personnes. Il faut toujours du temps pour que ces entreprises se regroupent, donc cela cause du retard, mais je suis assez confiant, nous allons mettre celui-ci sur pied [L'Arme Fatale 5], probablement même le tourner au premier trimestre de la nouvelle année. " Mel Gibson 
Reste à savoir de quoi pourrait traiter cette suite, pour rappel, voilà ce que nous en disait Black sur son traitement, en 2016.
" J'ai écrit un traitement de 62 pages pour L'Arme Fatale 5 et cela aurait donné, je pense, un très bon film. C'était très intéressant puisqu'on y retrouvait Riggs et Murtaugh plus vieux, pris dans le plus terrible blizzard qu'a connu la Côte Est, en plein New-York. Ils combattaients des membres du groupe Blackwater, qui venaient d'Afghanistan et qui dérobaient des antiquités. Il y avait aussi un personnage plus jeune qui contre-balançait le duo vieillissant. Mais je ne voulais pas faire ce que les gens font généralement quand ils veulent assurer une transition : ils foutent deux vieux gars dans le film mais en fait ils ne s'intéressent qu'au fils de l'un deux. Et du coup, le film tourne autour du fils et après on peut faire un spin-off. J'en ai rien à foutre. S'ils sont dans le film, ils sont dans le film. On s'en fout qu'ils soient vieux. " Shane Black.

Wait and see donc...

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Une Femme de notre temps
wallpaper-1019588
Sans Filtre ou Triangle of Sadness
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Hocus Pocus 2
wallpaper-1019588
Lily-Rose Depp en vedette de Nosferatu signé Robert Eggers ?