Les enfants des autres

Les enfants des autres

Virginie Efira est décidément sur tous les fronts pour cette rentrée cinéma 2022 ! Après Revoir Paris (magnifique film déjà chroniqué), là voici dans Les Enfants des autres, cinquième film de la réalisatrice Rebecca Zlotowski et pas des moindres : pour moi, il s'agit tout simplement de son meilleur film !

Mais avant de vous en dire plus, un rapide état du récit est de mise... Rachel a 40 ans, pas d'enfants ; elle est professeur de français épanouie dans un lycée. Un jour, elle rencontre Ali lors d'un cours de guitare et c'est le coup de foudre. Mais Ali a une petite fille de 5 ans. Peu à peu, Rachel va s'attacher à cet enfant qui n'est pas d'elle... pour le meilleur et pour le pire.

Rare film à proposer un personnage de belle-mère admirable (on a évidemment tous en tête la méchante marâtre dans les Disney), la réalisatrice brosse un portrait tout en finesse avec la formidable présence de Virginie Efira. Face à elle, Roschdy Zem, solaire, qui joue le père de la petite fille et amoureux de Rachel. Ici (et je ne suis pas spécialement friante de ce terme), la sororité est de mise : à travers Rachel, la metteuse en scène tricote un portrait de femme forte et sensible. En effet, le film émeut plusieurs fois.

En bref, Les Enfants des autres est une nouvelle fois un long-métrage à voir absolument : une sorte de romance et aussi un drame qui vous plaira à coup sûr !

Partager cet article
Repost0

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Une Femme de notre temps
wallpaper-1019588
Sans Filtre ou Triangle of Sadness
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Hocus Pocus 2
wallpaper-1019588
Lily-Rose Depp en vedette de Nosferatu signé Robert Eggers ?