Mississipi burning

Mississipi burningTerrifiant Sud ségrégationniste

1964, trois jeunes militants pour les droits civils disparaissent mystérieusement au fins fond d’un état du Mississippi gangréné par la ségrégation raciale et le KKK. Deux agents du FBI débarquent sur place pour résoudre cette affaire. Bon là, c’est très américain, tous les oppose : l’un est une jeune recrue à la tête bien faite, l’autre est un agent plus expérimenté connaissant le terrain. Deux agents, deux méthodes ; cette opposition caricaturale permet quelques respirations au film via des parenthèses drôles. Mais on va surtout suivre l’enquête en environnement hostile et raciste ; une grande partie de cette communauté et plus largement le Sud des EU rejette la fin de la ségrégation ; la population noire a même fini par l’intégrer et l’accepter. Un film « grand studios US » comme à la belle époque ; le message est fort dans un film grand public accessible à tous. Alan Parker aux manettes ; Gene Hackman, Willem Dafoe et la débutante Frances Mc Dormand devant la caméra ; le combo est un sans-faute. Un bon film à voir en famille pour aborder le sujet.

Sorti en 1988

Ma note: 16/20


wallpaper-1019588
Richard Chamberlain
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Rimini
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Les Engagés
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Days