Cinéma | DECISION TO LEAVE – 14,5/20

Cinéma | DECISION TO LEAVE – 14,5/20

De Park Chan-Wook
Avec Tang Wei, Park Hae-il, Go Kyung-pyo

Chronique : Technicien hors pair et réalisateur virtuose, Park Chan-Wook nous offre une nouvelle fois une mise en scène d’une richesse folle (mais pas ostentatoire) et d’une inventivité jamais mise en défaut. Decision to Leave navigue entre le thriller et le mélo romantique, deux genres qu’il rend ici indissociables. Ils les imbriquent dans un scénario qui porte en lui la violence de Old Boy et l’érotisme de Mademoiselle, sans pour autant aller dans aucune de ces directions. S’en tenant à une certaine retenue qui pourra provoquer de la frustration chez son spectateur, il n’en joue pas moins avec lui, déroulant sous nos yeux la relation ambigüe entre un policier et la femme de la victime d’une de ses enquêtes. Un schéma classique mais qu’il s’évertue à tordre, à coup de faux semblants et de fausses pistes, quitte à nous perdre par moments. Sa caméra fixe sur l’écran les fantasmes de ses personnages autant que les événements passés qui les hante, qu’il superpose à l’intrigue actuelle. Il y parvient grâce à sa mise en scène sophistiquée, parée d’effets loin d’être anodins et de plans minutieusement élaborés, qui suggèrent ou appuient.
Il y balade ses deux personnages, mus par une étrange attraction. Elle, mystérieuse et fascinante, l’incarnation de l’ambiguïté. Lui, ballotté et indécis, perdu.
Si Decision to Leave s’avère trop long d’un bon quart d’heure, c’est aussi qu’il demande une attention de tous les instants pour en profiter pleinement. Il est exigeant et sans doute moins immédiatement aimable que ses deux précédents chef-d ’œuvres (Old Boy et Mademoiselle) mais délivre comme il faut en matière de cinéma.

Synopsis : Hae-Joon, détective chevronné, enquête sur la mort suspecte d’un homme survenue au sommet d’une montagne. Bientôt, il commence à soupçonner Sore, la femme du défunt, tout en étant déstabilisé par son attirance pour elle.


wallpaper-1019588
Richard Chamberlain
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Rimini
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Les Engagés
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Days