Cinéma | THE NORTHMAN – 13/20

Cinéma | THE NORTHMAN – 13/20

De Robert Eggers
Avec Alexander Skarsgård, Nicole Kidman, Anya Taylor-Joy

Chronique : Tragédie shakespearienne à la violence sourde et brutale, The Northman se pare des symboles et de l’imagerie viking pour conter une histoire de revanche sauvage et sanglante, très largement inspirée de Hamlet.
D’une beauté intimidante, le film de Robert Eggers est aussi viscéral que graphique. Tournée dans des paysages islandais renversants, la quête vengeresse de Amleth se forge dans la rage et la haine au cœur de ces contrées glacées, où les peuples rivalisent de cruauté et de barbarie. Le plus fort du moment pillera, volera, réduira en esclavage ses ennemis.
La mise en scène de Eggers est à l’image de son sujet, rêche et majestueuse. Eclairés à la lumière naturelle (le jour ou le feu), ses plans sont à la fois réalistes et emprunts de mystère. Mais bien que The Northman invoque la magie, les dieux et le surnaturel, il n’y souscrit jamais tout à fait, demeurant au final très terre à terre. La boue, la pluie, la chair, le sang. The Northman est bien plus naturaliste que mystique. Radical et sans fioriture, il récite sa poésie lugubre selon une trame classique, sans grande surprise mais avec fureur. Les combats sont d’une violence extrême, le sang gicle, les membres volent, les viscères pendent…
Si le film est trop long, on ne peut être que fascinés par l’incarnation sauvage et bestiale de Alexander Skarsgård, tout en rage et en muscles. Une vision puissante.

Synopsis : Le jeune prince Amleth vient tout juste de devenir un homme quand son père est brutalement assassiné par son oncle qui s’empare alors de la mère du garçon. Amleth fuit son royaume insulaire en barque, en jurant de se venger. Deux décennies plus tard, Amleth est devenu un berserkr, un guerrier viking capable d’entrer dans une fureur bestiale, qui pille et met à feu, avec ses frères berserkir, des villages slaves jusqu’à ce qu’une devineresse lui rappelle son vœu de venger son père, de secourir sa mère et de tuer son oncle.


wallpaper-1019588
Astérix et Obélix : l'Empire du Milieu (2023) de Guillaume Canet
wallpaper-1019588
Mayday (2023) de Jean-François Richet
wallpaper-1019588
DCU : James Mangold à la réalisation du film Swamp Thing ?
wallpaper-1019588
[GERARDMER 2023] : Bilan de la 30ème édition