The King's Man : Première mission

Un grand merci à 20th Century Studios pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « The king’s man : première mission » de Matthew Vaughn.

The_kingsman_premiere_mission

« Il faut que les hommes qui naissent avec des privilèges montrent l’exemple : aider les autres plutôt que de se cacher derrière leurs titres »

1914. A l’aube de la Première Guerre Mondiale. Lorsque les pires tyrans et les plus grands génies criminels de l’Histoire se réunissent pour planifier l’élimination de millions d’innocents, un homme se lance dans une course contre la montre pour contrecarrer leurs plans. Et sauver son fils autant que sa patrie.

« La peur est naturelle. Mais plus on a peur d’une chose et plus on a de chances qu’elle se produise »

The_kingsman_premiere_mission_Djimon_Honsou

Ancien comparse de Guy Ritchie, avec lequel il collabore au début des années 2000 de ses premiers succès (« Arnaques, crimes et botanique », « Snatch : tu braques ou tu raques ») jusqu’à l’échec de « A la dérive », l’anglais Matthew Vaughn se lance dans la réalisation au début des années 2000. Dans son Angleterre natale d’abord (« Layer cake », le remarqué « Kick-ass »), puis en Amérique (« X-Men : le commencement »), avec toujours le même goût pour les superproductions d’action explosives. Depuis 2015 néanmoins, il semble se consacrer exclusivement à son projet d’adaptation de l’univers de « The secret service », comic book signé par Dave Gibbons (« Watchmen ») et Mark Millar (« Kick-ass ») dont il tire coup sur coup trois films : « Kingman : service secret » (2015), « Kingsman : le cercle d’or » (2017) et enfin « The King’s man : première mission » (2021), préquelle des deux premiers films cités.

« La réputation, c’est ce que les gens pensent de toi. Le caractère, c’est ce que tu es vraiment »

The_kingsman_premiere_mission_Rasputine

Dans le monde merveilleux des supers agents secrets, on connaissait déjà James Bond ou Harry Palmer, hommes de l’ombre parmi les plus efficaces des services secrets britanniques. Depuis 2015, la couronne britannique comptait sur un nouveau joyau : en l’occurrence sur « Kingsman », une agence secrète de renseignement haut-de-gamme, qui a déjà donné lieu à deux aventures cinématographiques aussi explosives qu’effrénées. Plus qu’une troisième aventure, « The king’s man : première mission » s’intéresse aux origines de l’agence, qui puise sa source aux premières heures du vingtième siècle, alors que la Première Guerre Mondiale, la mère de toutes les guerres, est sur le point d’éclater. L’occasion pour le cinéaste de proposer une relecture de l’Histoire pour le moins fantaisiste et ludique, imaginant ainsi que toutes les ficelles de cette horrible guerre furent tirées par une organisation criminelle machiavélique, composée de personnages aussi célèbres que sinistres (Gavrilo Principe, Mata Hari, Lénine, Raspoutine) mus par un même désir ultime de détruire l’Angleterre. Ponctuée d’évènements réels (l’assassinat de François-Ferdinand, télégramme Zimmermann), la traque de cette organisation donne lieu à une série d’aventures pleinement spectaculaires (à l’image d’un combat épique contre Raspoutine) filmées sans temps morts et à grands forts d’effets visuels clinquants (le duel final à l’épée). Mais, surtout, le scénario sait jouer la carte de l’émotion en n’hésitant pas à sacrifier - à la plus grande surprise des spectateurs - des personnages de premier plan. Une aventure haletante, qui prendra la forme d’un périple mouvementé (de Londres à Moscou en passant par Sarajevo, Washington, Berlin ou encore les tranchées de la Somme). Du cinéma BD et popcorn à la fois réjouissant et de très bonne facture.

The_kingsman_premiere_mission_Ralph_Fiennes

***

Le blu-ray : le film est présenté en version originale anglaise ainsi qu’en version française (toutes deux 7.1). Des sous-titres français sont également disponibles.

Côté bonus, le film est accompagné d’un making of, de deux modules « No man’s land : la séquence de combat » et « Souvenir et soutien » ainsi que d’une bande-annonce.

Édité par 20th Century Studios, « The king’s man : première mission » est disponible en DVD, blu-ray et 4k UHD blu-ray depuis le 6 mai 2022.

La page Facebook de 20th Century Studios est ici.


wallpaper-1019588
Bande annonce VF pour Violent Night de Tommy Wirkola
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Amina Bella
wallpaper-1019588
Vortex
wallpaper-1019588
Belle hispanique un peu trop dans l'ombre : Elena Anaya