Cinéma (Netflix) | TICK, TICK…BOOM! – 14/20

De Lin-Manuel Miranda
Avec Andrew Garfield, Vanessa Hudgens, Bradley Whitford

Cinéma (Netflix) | TICK, TICK…BOOM! – 14/20

Chronique : Tick, Tick… Boom ! danse et chante le destin d’un artiste maudit, de ceux qui courent après le succès et la reconnaissance toute leur vie et ne les rencontrent qu’à leur mort. Cette histoire, c’est celle de Jonathan Larson, le créateur de la comédie musicale culte Rent, dont la première aura lieu quelques jours après la disparition de son auteur. Mais cette biographie n’a rien de plombant.
Lin-Manuel Miranda en tire un film inspirant et emballant, une comédie musicale hybride, faisant se répondre des passages de stand-up dans lesquels Larson incarné par Andrew Garfield (on y reviendra) raconte sa propre histoire avec passion et des passages joués, la plupart du temps agrémentés de numéros chantés et chorégraphiés. Ces allers-retours évitent toute monotonie, d’autant que le réalisateur fait preuve d’une belle inventivité lorsqu’il s’agit de retranscrire à l’écran l’énergie et la ferveur des shows de Broadway (oui, il ne faut pas être allergique à Broadway).
Tick, Tick…Boom parle de beaucoup de choses. De la fièvre créatrice, de la peur de ne pas trouver l’inspiration, de ne pas être à la hauteur des attentes placées en lui (essentiellement par lui-même), mais le cœur du film est le vertige du temps qui passe, ce besoin viscéral d’accomplissement. Larson se pose cette question douloureuse de son leg à 30 ans, c’est tôt, mais cela reflète aussi l’esprit d’une époque et d’une génération mue par l’urgence. Car il est aussi beaucoup question du contexte social et sanitaire de l’époque, en particulier de l’épidémie de Sida qui a emporté beaucoup de ses proches. C’est d’ailleurs ce dont il parlera principalement dans Rent.
Mais surtout, surtout , Tick, Tick…Boom est irradié par l’énergie, l’enthousiasme, le talent éclatant d’Andrew Garfield. Non seulement on le découvre chanteur, mais il trouve ici l’un de ses meilleures rôle. Une performance solaire. Et une excellente raison de lui parler d’autre chose que de Spider-man !

Synopsis : À l’approche de ses 30 ans, un jeune compositeur prometteur jongle entre l’amour, l’amitié et l’envie de réussir quelque chose de grandiose avant qu’il ne soit trop tard.


wallpaper-1019588
Premiers extraits V.O pour Sans Filtre de Ruben Östlund
wallpaper-1019588
[Cannes 2022] Jour 4 : Quelques sifflets et un chouette film
wallpaper-1019588
Anthony Hopkins en vedette du drame Freud's Last Session de Matthew Brown ?
wallpaper-1019588
Lakeith Stanfield en vedette de The Book of Clarence signé Jeymes Samuel ?