Hunger games (2012) de Gary Ross

Film de Gary Ross, sorti en 2012, Hunger Games est une version édulcorée du livre pour adolescents - jeunes adultes de Suzanne Collins paru en 2008. Après lecture de l'article de Sélénie ici, plutôt dur, je me suis dans un premier temps plongée dans le livre avant de revoir le film. Intéressant, le livre qui s'inspire énormément de la culture et de la mythologie greco-romaine arrive à transposer ces histoires dans une critique sociétale qui est malheureusement pas assez poussée dans le film pour un réel impact au visionnage de celui-ci.

Dans un futur post-apocalyptique, on suit une adolescente, Katniss, issu du district le plus pauvre qui sert le Capitole par des travaux dans les mines de charbon. A la suite du décès de son père, pour survivre à la misère et subvenir aux besoins de sa famille, elle a dû apprendre à chasser et à troquer au marché noir. Chaque année, le Capitole, en représailles d'un soulèvement presqu'un siècle plus tôt organise des jeux, où un jeune homme et une jeune femme des 12 districts est envoyé dans une arène jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un survivant. Lors des 74ème Hunger Games, la petite sœur de Katniss, est tiré au sort pour être le tribu de ses jeux, Katniss se porte alors volontaire à sa place.

L'histoire est assez fidèle au livre, dans toutes ses péripéties, ses revirements de situation, ses relations entre les personnages mais là où l'imagination d'une violence, d'une cruauté entre jeunes et d'une psychologie sombre se met en place dans le livre, Gary Ross a préféré nous livrer une version plus "mignonne", douce et finalement fade dans son film. Dommage, car il enlève la substance qui fait la particularité du livre. Néanmoins, dans le livre, on n'a qu'une vague idée, des personnages issus du Capitole. Or, la mise en place de ses créateurs des jeux, des description des personnages, des relations de pouvoirs montre un aspect plutôt intéressant quoique s'il fallait aller dans cette direction, il aurait été tout aussi intéressant de pousser cette dimension.

Le film est porté par ses acteurs et particulièrement son actrice principale Jennifer Lawrence ("Garden Party", "Loin de la terre brulée") donne vie à un personnage déjà assez antipathique dans le livre et d'une grande complexité dans ses attitudes et ses relations. L'actrice arrive à croire à son personnage quoique particulier et à lui donner une dimension d'équilibre entre dureté et une forme de gentillesse dissimulée. On s'amuse des performances de Hoody Harrelson ("Bienvenue à Zombieland") dans le rôle du mentor alcoolique qui comprend très vite le potentiel de Katniss et des conséquences de celui, et de Stanley Tucci ("Lovely Bones") qui donne vie à la démesure du Capitole. Par contre, Josh Hutcherson ("Voyage au centre de la terre") n'arrive pas à convaincre tout au long du film dans le rôle du gentil, attentionné et amoureux transi Peeta.

Toute la dimension du Capitole qui se sert des districts pour assoir peur, puissance par la mise en place de jeux en direct d'une forte cruauté, où les districts se voient privés de leur descendance, d'un avenir meilleur, obligé de regarder les siens mourir, pour l'amusement de quelques uns est assez peu explicite, c'est bâclé en deux-trois scènes qui n'apportent rien que du manichéen.

Malgré tout, on ne s'ennuie pas, force au film qu'il faut reconnaitre. Les deux heures passent très facilement. On s'attache à certains personnages, on s'attend à d'autres évènements dans les films suivants (qui vont se confirmer...). Un film qui va en appeler bien d'autres dans la même lignée, "Divergente", "Le Labyrinthe" ou encore " la 5ème vague", à voir quoi choisir de mieux...

Avis de Selenie ICI ! Hunger games (2012) Gary Ross Hunger games (2012) de Gary Ross

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Brutus vs César
wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Space Force : The Dark Side of The Moon
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #80. Judge Dredd
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Cops and Robbers
wallpaper-1019588
[CRITIQUE]: Diva
wallpaper-1019588
The Dark Knight (2008) de Christopher Nolan
wallpaper-1019588
La folle journée de Ferris Bueller
wallpaper-1019588
Falcon & le Soldat de l’Hiver (Critique Mini-Série Épisode 1×04) La dernière tentation de John Walker…