Le Monde de Narnia : le Prince Caspian (2008) de Andrew Adamson

Après "Le Monde de Narnia : le Lion, la Sorcière Blanche et l'Armoire Magique" (2005) et son joli succès rien de plus logique de voir Hollywood et surtout Disney confirmer cette nouvelle franchise avec cette suite, adaptée du roman éponyme (1951), 2ème écrit mais tome 4 dans l'ordre chronologique de l'oeuvre. Andrew Adamson rempile donc en tant que réalisateur-scénariste, ainsi que son duo de scénaristes Christopher Markus et Stephen mcFeely qui ont entre temps "You Kill Me" (2007) de John Dahl, et n'ont pas encore assuré chez Marvel... Les enfants Pevensie, rois et reines de Narnia ont quitté leur royaume il y a déjà un an, soit mille ans narniens ! La Sedonde Guerre Mondiale est toujours en cours, et les fratrie n'est qu'heureuse quand elle est rappelée à Narnia par le Prince Caspian, héritier d'un trône usurpé. Mais après mille ans Narnia n'est plus tout à fait le même royaume, une race d'humains règne désormais, normalement cela devrait être Caspian mais le trône est volé par son oncle Miraz. Les narniens, animaux et créatures se cachent depuis années années de ce peuple humain. Les Pevensie s'allie donc à Caspian pour faire tomber Miraz et surtout redonner toutes les libertés aux narniens, et pour assurer la victoire il recherche également le lion Aslan...

Le Monde de Narnia : le Prince Caspian (2008) de Andrew Adamson

On retrouve logiquement les quatre jeunes acteurs qui reprennent leurs personnages respectifs de rois et reines de Narnia avec trois ans de plus (et pas un an !). Le Prince Caspian est interprété par Ben Barnes révélé dans film concurrent, "Stardust, le Mystère de l'Etoile" (2007) de Matthew Vaughn. Dans le rôle des méchants, on trouve deux acteurs italiens, Sergio Castellito réalisateur-acteur notamment de "Libero Burro" (1999) et "A Corps Perdus" (2004), et Pierfrancesco Favino vu dans "Juste un Baiser" (2001) de Gabriele Muccino et surtout "Romanzo Criminale" (2005) de Michele Placido. Deux nains célèbres sont aussi à l'affiche, Warwick Davis le célèbre Ewok de la saga "Star Wars" depuis "Le Retour du Jedi" (1983) de Richard Marquand et vu dans le rôle titre de 1988) de Ron Howard, puis Peter Dinklage remarqué dans "The Station Agent" (2003) de Thomas McCarthy et surtout futur Tyrion Lannister dans la série TV culte "Game of Thrones" (2011-2019). La Sorcière Blanche est incarnée par Tilda Swinton vue entre les deux opus dans "Michael Clayton" (2007) de Tony Gilroy et "Julia" (2008) de Erick Zonca. Dans des rôles en motion capture et/ou pour prêter sa voix, on peut citer évidemment les acteur Liam Neeson, Eddie Izzard; Ken Scott, et même un certain Harry Gregson-Williams le compositeur de la musique du film... Le succès du premier a sans aucun doute donner les yeux plus grands que leur ventre chez Disney qui octroie un budget à plus de 225 millions de dollars ! Un budget de 2 à 3 fois plus élevé qu'un "Seigneur des Anneaux " ou qu'un "Harry Potter" !

Le Monde de Narnia : le Prince Caspian (2008) de Andrew Adamson

Incompréhensible donc, et inexcusable d'avoir des effets spéciaux pas extraordinaires notamment et surtout en ce qui concerne certaines créatures comme les centaures et les satyres. Les scénaristes ont semble-t-il user de plus de libertés d'après le roman que dans le premier épisode. Par exemple, plusieurs éléments n'existent pas dans le livre comme l'idylle entre Susan et Caspian, la bataille du château, la bagarre des frères avec d'autres élèves... etc... Dans l'ensemble cette suite est plus épique, et les luttes intestines dues aux égos des jeunes rois est plutôt intétessantes, mais il y a tant d'autres paramètres décevants que ce film de 2h25 paraît bien long. On remarque surtout que les deux soeurs deviennent moins importantes, entre l'aînée qui fait la belle et la benjamine particulièrement en retrait les garçons se prennent la plus part du gâteau. Le duel est est une séquence absoluement hideuse, mal filmée, mal cadrée, d'un montage cacophonique et semée de ralentis aussi peu subtiles que superflus. On s'agace encore quand on s'impatiente autant que nos héros de la non intervention de Aslan ! Il attend de voir des centaines de morts avant de daigner se pointer et de régler l'issue de la guerre en 2mn !!! Tout ça pour ça... Mais rappelons que Gandalf dans une autre saga est tout aussi incompréhensible ! En tous cas, cette suite est un échec au box-office, pour un budget en forte augmentation le résultat entre les deux fait perdre quasi 40% d'entrées. Andrew Adamson signe donc une suite cohérente, un conte pour enfants où on devine tout le prosélytisme chrétien, avec un bel atout toutefois, un bestiaire toujours aussi riche et foisonnant qui ne peut que ravir les enfants et magnifier l'imagination. A laisser essentiellement pour les enfants de moins de 10-12 ans max.

gh

jfd

    narnia 1000 ans - 500 - 250 - 25 ans - 2,5 années donc 30 mois - 10 mois - 1 mois - 15 jours - 5 jours

monde 1 ans - 6 mois - 3 mois - 12 jours - 1,2 jours soit 30 heures - 10 heures - 1 heure - 30 mn - 10 mn

Monde Narnia Prince Caspian (2008) Andrew AdamsonMonde Narnia Prince Caspian (2008) Andrew Adamson

Pour info bonus, Note de mon fils de 11 ans :

Monde Narnia Prince Caspian (2008) Andrew AdamsonMonde Narnia Prince Caspian (2008) Andrew Adamson

wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #64. Lethal Weapon 4
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Lara Jenkins
wallpaper-1019588
Le Lion (2020) de Ludovic Colbeau-Justin
wallpaper-1019588
Trailer final pour Uncut Gems de Ben et Joshua Safdie
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Ava
wallpaper-1019588
Mon nom est Personne
wallpaper-1019588
Le Gang Kelly (2020) de Justin Kurzel
wallpaper-1019588
Jason Statham en vedette de Small Dark Look signé Martin Zandvliet ?