30 Jours Max (2020) de Tarek Boudali

Retour d'une comédie siglée "La Bande à Fifi", on retrouve donc logiquement les Philippe Lacheau, Julien Arruti, et forcément Tarek Boudali qui réalise et écrit son second film, les précédents étant surtout signée de Lacheau. Les postes changent parfois mais les amis sont toujours ensemble. Rappelons donc que le dyptique "Babysitting" (2014-2015), (2017) et le dernier en date "Nicky Larson et le Parfum de Cupidon" (2018) sont réalisés par Lacheau avec lui et tous ses potes devant la caméra, Boudali ayant tenté sa chance derrière la caméra avec "Epouse-Moi mon Pote" (2017). Ce dernier a eu l'idée de cette nouvelle comédie en se posant la question qu'un jour tout le monde se pose : que ferais-je s'il me restait trente jours à vivre ? : "Je voulais tirer de la réponse une comédie, avec comme détonateur comique le fait que le personnage condamné se rend compte qu'il n'ets plus condamné... Or, entre temps, il fallait qu'il fasse des trucs de fou, n'ayant plus rien à perdre, et qu'il soit impossible pour lui de stopper l'engrenage. Et le métier où on prend beaucoup de risques, c'est évidemment policier. À partir de là, le film d'action s'est naturellement collé à la comédie." Evidemment, le flic gaffeur est un thème très récurrent au cinéma, en France on pense au culte "Inspecteur la Bavure" (1980) de Claude Zidi ou au plus récent "Raid Dingue" (2017) de et avec Dany Boonpar exemple. Tarek Boudali co-signe le scénario avec un autre fidèle, Pierre Dudan qui a signé avec La Bande à Fifi leurs trois derniers films sus-cités, puis avec Grégory Boutboul qui a notamment co-écrit "Amis Publics" (2016) de John Eledjam...

30 Jours Max (2020) de Tarek Boudali

Un jeune flic, Rayane, est devenu policier en hommage à son père ex-flic décédé mais il s'avère que Rayane est un flic peureux et maladroit. Mais Rayane change de comportement quand il apprend qu'il n'a plus que 30 jours à vivre... Au casting on retrouve donc logiquement le noyau dur de la bande, Boudali incarnant le rôle principal. Il est entouré des potes Philippe Lacheau et Julien Arruti qui sont tous les trois toujours réunis notamment et aussi avec Keem Kherici qu'ils ont retrouvé sur son film (2017), elle-même ayant joué dans "Nicky Larson et le Parfum de Cupidon". Hors "Bande à Fifi" les acolytes retrouvent d'autres acteurs fidèles à leur humour avec Chantal Ladesou vue dans "Alibi.Com" et "Nicky Larson...", puis Philippe Duquesne vu dans "Babysitting", "Alibi.Com" et "Nicky Larson..." ; ce dernier est aussi acteur fidèle à un certain Albert Dupontel, il retrouve donc aussi l'excellent Nicolas Marié qui est de tous les Dupontel et qu'on verra donc bientôt dans "Adieu les Cons" (2020). La Bande à Fifi font appel à des nouveaux venus dans leur univers, la jolie collègue interprétée par Vanessa guide surtout remarquée en princesse dans le dyptique pitoyable (2015-2018) respectivement de Arthur Benzaquem et Lionel Steketee, le gros méchant incarné par José Garcia qui se fait de plus en plus rare mais vu dans "Chamboultout" (2019) de Eric Lavaine et "Nous Finirons Ensemble" (2019) de Guillaume Canet, et enfin la maman jouée par la Splendid Marie-Anne Chazel vue dernièrement dans "Ni Une Ni Deux" (2019) de Anne Giafferi... Le postulat de base est plutôt prometteur avec un réel potentiel, à savoir que le flic gaffeur est toujours un paramètre efficace, l'ultimatum des 30 jours permet effectivement une liberté totale justifiée psychologiquement, et la Bande à Fifi demeure qu'on le veuille ou non les derniers à signer des comédies populaires 100% rire même si les résultats sont plutôt aléatoires.

30 Jours Max (2020) de Tarek Boudali

Le début commence plutôt bien avec les gaffes du début qui installe le rigolo de service, la bavure et la visite fatale chez le médecin. Malheureusement c'est aussi ce qu'on voit dans la bande-annonce et donc pas de surprise, juste le plaisir coupable de vouloir la suite impatiemment. Une fois de plus, l'attente n'est pas franchement récompensée, le scénario s'avère laborieux avec des gags souvent lourds et/ou mal amenés encore plus décevant quand il y a tout pour faire mouche (la prostituée en est le plus parfait exemple !). Le tout est aussi plombé par un manque de fluidité, 15mn fluide laisse place le plus souvent à 10-15 mn de séquences moins cohérentes qui font surtout pensées à un assemblage de sketchs (la partie ambassade surtout). Evidemment, l'humour potache oblige à quelques rires mais pas tous assumés tant parfois ça restent forcés. Sur la filmo de la Bande à Fifi, ce film s'avère donc être le plus "puéril", constatation faite et assurée avec un fils de 11 ans qui a adoré. Par là même, il faut bien dire qu'il s'agit pourtant de leur film le moins abouti, celui dont les idées semblent les moins orignales à l'exception notable de 2-3 passages. Niveau interprétation, l'équipe est fidèle à elle-même, bon point pour Vanessa Guide qui semble parfaitement à l'aise, on mettra un petit bémol à José Garcia qui est au minimum syndical dans un registre qu'il a déjà abordé ( en 2002 ou en 2010). A noter toutefois l'investissement tout personnel de Tarek Boudali qui assume ses cascades de A à Z. En conlusion, une comédie un peu lourde, une déception au vu des débuts, m ais ça reste une comédie familiale divertissante ne serait-ce parce qu'une enfant qui rit apporte toujours son lot de rires communicatifs.

Jours (2020) Tarek Boudali

Pour info bonus, Note de mon fils de 11 ans :

Jours (2020) Tarek BoudaliJours (2020) Tarek Boudali

wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #80. Judge Dredd
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #63. Lethal Weapon 3
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Brutus vs César
wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Space Force : The Dark Side of The Moon
wallpaper-1019588
Brian Tyree Henry au casting de Bullet Train signé David Leitch ?
wallpaper-1019588
Premières images officielles pour The Dig de Simon Stone
wallpaper-1019588
Petit vampire
wallpaper-1019588
Premières images officielles pour le thriller pandémique Songbird signé Adam Mason