Chemical Hearts (2020) de Richard Tanne

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas un film Netflix mais un film Prime Video que nous allons aborder. Une adaptation du roman éponyme (2016) de Krystal Sutherland sur un sujet usé jusqu'à la corde tant il a été maintes fois abordé, à savoir les premiers émois adolescents. On peut ainsi penser à des films récents , "Ma Première Fois" (2012) de Marie-Castille Mention-Shaar, "La Face Cachée de Margo" (2015) de Jake Shreier, "The First Time" (2017) de Jonathan Kasdan ou "Love, Simon" (2018) de Greg Berlanti.

Chemical Hearts (2020) de Richard Tanne

Le film est produit, écrit et réalisé par Richard Tanne, qui a écrit et produit d'abord "Worst Friends" (2014) de Ralph Arend avant de faire parler de lui en portant à l'écran la rencontre et les débuts du couple Obama dans "Southside With You" (2016)... Henry 17 ans est un ado passionné d'écriture qui devient rédacteur du journal de son lycée. Il n'a jamais été amoureux, n'a même jamais connu d'histoire d'amour mais sa rencontre avec Grace, belle et extravertie qui semble cachée un secret va bouleverser son quotidien et ses sentiments... Henry est joué par Austin Abrams, remarqué dans la série TV "The Walking Dead" (2015) et surtout vu justement dans "La Face Cachée de Margo" et récemment dans "Scary Stories" (2019) de André Ovredal. Grace est incarnée par la jolie Lili Reinhart révélée par la série TV "Riverdale" (2017-...) et vue dans les films (2018) de Mélanie Laurent et (2019) de Lorene Scafaria... Généralement les amours adolescentes ont un canevas identique qui repose essentiellement sur un des deux qui est timide-réservé-introverti et l'autre qui l'est moins, l'un qui semble dans la "normalité" et l'autre qui doit avoir un secret plus ou moins tragique et caché. Ils se cherchent et vont forcément s'aimer. Ce film-ci n'a pas grand chose pour franchement se démarquer mais use de quelques idées pour enrichir une trame connue d'avance. D'abord d'emblée on sent un poids, une certaine mélancolie ou du moins une atmosphère qui annonce que ça va pas être une comédie teen.

Chemical Hearts (2020) de Richard Tanne

L'apparition de Grace est malheureusement une réponse à elle toute seule, le secret est aussitôt éventé tant on devine l'origine de sa mélancolie. La déprime ambiante est un peu trop appuyée car elle repose sur le passé de Grace, le cinéaste omettant le fait qu'il y a plein d'autres élèves et qu'un lycée reste un lieu de vie et d'une certaine ébullition où le rire et la joie existe aussi. D'ailleurs, Henry lui-même est un gamin qui a tout pour lui, avec une famille aimante et compréhensive en prime ; alors pourquoi en faire un mutique quasi asocial ?! Ce qui permet, c'est vrai, de se rapprocher de Grace... Le rythme manque un peu, trop monotone, cela manque même de chair même si plusieurs passages sont touchants, voir même 1-2 ne manquant pas de grâce (!). L'histoire, sur le fond, est tout à fait crédible ce qui peut d'autant plus toucher le spectateur. Le film est porté un duo de jeunes acteurs justes et plein de charmes même si l'un et l'autre surjoue sur 1-2 séquences. En conclusion, un teen-movie classique bien que la fin soit plutôt judicieuse, rappelant qu'être jeune c'est aussi apprendre, hésiter, se tromper, avancer... Un joli film à défaut d'être inoubliable.

Note :

Chemical Hearts (2020) Richard TanneChemical Hearts (2020) Richard Tanne

wallpaper-1019588
Le roi lion
wallpaper-1019588
Trailer final pour Uncut Gems de Ben et Joshua Safdie
wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Space Force : The Dark Side of The Moon
wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Hollywood : Make the industry fair for good... or not
wallpaper-1019588
Love Will Tear Us Apart (1999) de Yu Lik Wai
wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Ratched saison 1 : American Horror Story - The Cuckoo’s Nest
wallpaper-1019588
“J’irai mourir dans les Carpates” d’Antoine de Maximy
wallpaper-1019588
« Le Diable, Tout le Temps », une fresque sombre et ambitieuse