Gabriel's Inferno : Part 2

Gabriel's Inferno : Part 2 : De l'enfer au paradis, la divine comédie séduit !
Gabriel's Inferno : Part 2
Passionflix nous a offert au mois de mai la première partie de ce roman qui en comprendra 3 rien que pour ce livre.
Alors, c'est parti pour des retrouvailles flamboyantes !
Le premier film nous a laissé sur la révélation de l'identité de Julianne pour Gabriel.
Alors qu'elle est furieuse contre lui, Gabriel tente de s'expliquer auprès de Julianne. Mais cette dernière ne veut rien entendre.
Il profite donc de l'un de ses cours pour tenter une dernière approche.
Mais leur colère respective va exploser !
Un rendez vous express dans son bureau va faire basculer leurs vies !
Et voilà la deuxième partie de l'une des plus merveilleuses histoire d'amour que j'ai lu !
Gabriel's Inferno : Part 2
Le tournage des films du roman s'est fait en uns seule fois. Il n'y a donc pas de différence ou de perte de substance entre les 2 films.
On retrouve toute la beauté et la force de l'histoire dans ce film comme dans le premier.
L'histoire s'est coupé parfaitement où j'espérais dans la partie 1.
Après des retrouvailles délicates, une appréhension et une révélation, on retrouve ce couple fragile qui essaie de se construire et d'évoluer tout en gardant en tête la position sociale dans laquelle ils se trouvent.
Cette deuxième partie est encrée sur la découverte (ou redécouverte) et sur la séduction.
Julianne essaie de pardonner, de comprendre et d'avancer. Gabriel, lui, essaie d'apprendre, d'entendre et découvrir cette nouvelle histoire.
Chacun est en retrait, garde quelques secrets qui sont trop lourds pour un amour naissant.
J'aime un terme qui correspond au statut de leur histoire : L'Innamoramento. L'amour naissant.
Car bien qu'ils se connaissent, et qu'il se sont aimé innocemment une nuit dans une pommeraie, ils ne tombent ou retombent amoureux qu'en se découvrant amicalement, socialement et amoureusement.
L'adaptation de cette deuxième partie du Divin Enfer De Gabriel de Sylvain Reynard est excellente et le respect du livres est assez bluffant. Il y a quelques coupure dans les dialogues, mais ce n'est rien. Et on a eu droit à quelques scènes du quotidien pour combler.
La réalisation de Tosca Musk est toujours aussi fine et précise.
Le département décoration de Passioflix a fait un travail de titan entre l'appartement de Gabriel (découvert dans la partie 1) et le musée et les œuvres diverses que l'on voit dans le film.
J'ai adoré les cadeaux de Julia.
La musique est un peu plus présente mais reste encore pas mal en retrait par rapport à d'autres films auxquels ont est habitué.
Alors ça peu perturbé par moment, mais je trouve que ça exergue les sentiments présents et les dialogues déclamés.
Gabriel's Inferno : Part 2
Quant aux acteurs, Giulio Berruti arrive a passer de la colère sombre à la lumière de l'amour naissant de Gabriel pour Julia. C'est assez incroyable le changement dans ses expressions et dans la façon dont il se tient.
Et Melanie Zanetti est lumineuse comme dans le premier film. Elle rend hommage à la douceur et la grâce de Julianne. Cet ange de douceur prend sous son aile un dragon blessé et va lui montrer le chemin de la lumière.
Il ont une alchimie parfaite !
Gabriel's Inferno : Part 2
Cette deuxième partie se finie également avec un cliffhanger comme la première.
Après la découverte et les retrouvailles, la séduction va laisser place aux révélations.
Il me tarde de voir l'ultime partie de cette histoire !
Au total, la deuxième partie de ce triptyque est aussi belle que la première. Les acteurs sont magnifiques et leur alchimie crève l'écran.
Tosca Musk et Passioflix savent rendre hommage aux romans que l'on aime tant !
Bon film !
Gabriel's Inferno : Part 2
Bande annonce :


wallpaper-1019588
Affiche FR pour Moonage Daydream de Brett Morgen
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS À MES 80ϟs] : #169. Raw Deal
wallpaper-1019588
Affiche pour Chronique d’une liaison passagère d'Emmanuel Mouret
wallpaper-1019588
Nouveaux aperçus officiels pour Black Adam de Jaume Collet-Serra