L'Ombre de Staline (2020) de Agnieszka Holland

Film présenté début 2019 au Festival de Berlin qui retrace un pan méconnu de l'Histoire, à savoir comment le journaliste Gareth Jones a dévoilé la "famine volontaire" en Ukraine connue sous le terme de Holodomor (tout savoir ICI !). Cette co-production britannico-ukrainien-polonais est le nouveau film de la polonaise Agnieszka Holland à laquelle on doit notamment des films comme "Europa Europa" (1990), "Rimbaud-Verlaine" (1995), "Washington Square" (1997) et "Sous la Ville" (2011). Le scénario est le premier signé de Andrea Chalupa également co-producteur. Si il y a une forte documentation derrière le film reste tout de même librement adapté... Gareth Jones encore auréolé du scoop d'avoir été le premier journaliste étranger à avoir interviewé Hitler, part pour Moscou où il souhaite interviewé Staline mais finalement, après la mort suspecte d'un ami collègue il décide de partir pour l'Ukraine pour poursuivre l'enquête de son ami...

L'Ombre de Staline (2020) de Agnieszka Holland

Gareth Jones est incarné par James Norton aperçu dans de petits rôles notamment dans (2013) de Ron Howard et (2014) de Mike Leigh, et plus récemment dans "Les Filles du Docteur March" (2020) de Greta Gerwig alors qu'il est un des favoris pour reprendre le rôle de James Bond après Daniel Craig. Une journaliste est jouée par Vanessa Kirby, actrice en pleine ascension remarquée dans "Queen and Country" (2014) de John Boorman et surtout vue dans "Mission Impossible : Fallout" (2018) de Christopher McQuarrie et "Fast and Furious : Hobbs and Shaw" (2019) de David Leitch. Le correspondant du New-York Times à Moscou est interprété par Peter Sarsgaard qui retrouve James Norton après "Une Education" (2009) de Lone Scherfig, et qui poursuit dans le genre biopic après (2016) de Pablo Larrain et (2017) de Fernando Leon de Aranoa. Et enfin le personnage George Orwell est incarné par Joseph Mawle que les fans reconnaîtront comme ayant joué Benjen Stark dans quelques épisodes de la série TV "Game of Thrones" (2011-2017)... Sans aucun doute le scénario a bénéficié d'une documentation foisonnante, c'est aussi pour cela qu'on peut rester perplexe sur certaines libertés et certains choix narratifs qui paraissent gratuits et/ou bien inutiles.

L'Ombre de Staline (2020) de Agnieszka Holland

Ainsi on peut se demander pourquoi l'écrivain George Orwell a une telle présence ?! Tandis que le mode de vie du personnage Walter Duranty peut paraître gratuit afin de pimenter le récit. Néanmoins, le film prend une tournure façon thriller d'espionnage efficace et haletant même si on aurait préféré une immersion plus longue et pointilleuse en Ukraine et une partie "britannique" un chouïa moins importante. La reconstitution est soignée et marque particulièrement sur la famine et ses cruelles conséquences malgré un passage plutôt court au vu de la durée du film. Les acteurs sont excellents, sans esbroufe avec en filigrane plusieurs réflexions politico-philosophiques. Niveau mise en scène, on apprécie la sobriété générale mais on reste surpris par quelques passages accélérés qui ne conviennent pas du tout à tel point qu'on pense même rapidement à du Benny Hill (Gareth Jones à vélo !) ! Bizarre... Néanmoins, l'histoire est passionnante, et cet évènement reste si rarement abordé qu'il donne une valeur non négligeable au film. Quelques maladresses mais cela n'enlève en rien à ce film au sujet riche et nécessaire. A voir et à conseiller.

L'Ombre Staline (2020) Agnieszka HollandL'Ombre Staline (2020) Agnieszka HollandL'Ombre Staline (2020) Agnieszka Holland

S'inscrire à la newsletter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :


wallpaper-1019588
Trailer final pour Uncut Gems de Ben et Joshua Safdie
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Curtiz
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #80. Judge Dredd
wallpaper-1019588
Nouvelle image officielle pour Bill & Ted Face The Music de Dean Parisot
wallpaper-1019588
Affiche VF pour Mon année à New York de Philippe Falardeau
wallpaper-1019588
Bande annonce VF pour The Dig de Simon Stone
wallpaper-1019588
Uncle Frank (2020) de Alan Ball
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Ava