Thor (2011) de Kenneth Brannagh

Film de Kenneth Brannagh, Thor sorti en 2011, est le 4 ème film de la première phase de la MCU à se consacrer à son personnage éponyme.

L'histoire est celle de Thor, fils d'Odin et frère de Loki (on est loin de la mythologie scandinave...) qui se retrouve expulsé sur Terre après avoir entraîné des actes de guerre et de vengeance contre l'accord du roi Odin. Ce dernier, l'exile loin d'Asgard, le prive de ses pouvoirs et de son arme Mjolnir. Il ne pourra reprendre sa place qu'au moment où il sera digne de son arme et de son rang.

Un scénario classique d'un fils qui d'une façon ou d'une autre déshonore le père jusqu'à ce que celui-ci revienne avec la gloire, ayant appris de ses erreurs et ayant compris les leçons de vie que son père voulait lui inculquer. Si habitué à ce genre d'histoire, on peut avoir de réelles et bonnes surprises sur la réalisation, ici, on se retrouve dans une guerre enfantine incarnée par un adulte très musclé... La crise adolescente se déroule une bonne partie du film mais cachée par des scènes d'action et effets spéciaux qui font un peu passer la pilule mais pas trop.

Thor incarné par Chris Hemsworth ne donne pas vraiment vie à ce personnage mythique, à ce dieu qui doit reconnaître ses défauts pour reprendre sa véritable place. Fade et assez lisse, le jeu n'amène pas vraiment de profondeur à ce personnage. Et la révélation de ses erreurs n'est pas vraiment flagrante mais plus une suite logique pour arriver à la fin du film. Les stars du film sont sous-exploitées particulièrement le rôle de Jane Foster incarnée par Natalie Portman (V pour vendetta, Black Swan) le scénario l'enfermant dans le personnage de second rôle tombant amoureuse de ce dieu et le ramenant à la réalité du monde. Soulignons quand même le rôle de Tom Hiddleston qui prête ses traits à Loki, véritable révélation du film, donnant aux facettes du personnage toutes leurs complexités.

Les décors pour Asgard et les effets spéciaux sauvent un peu le film en lui conférant toute la dimension héroïque, autres mondes qu'on peut attendre sans pour autant être subjugués et réellement émerveillés des panoramas qui sont proposés. L'humour vient rehausser des dialogues convenus. On peut se demander si le film a été travailler en profondeur, un travail qui semble un peu bâcler sur beaucoup de domaines.

A voir pour la chronologie Marvel mais il ne faut absolument pas s'attendre à un grand film. Loin de là ! Note sévère pour l'ennui ressenti par mon conjoint pourtant bon public !

Avis de Selenie ICI Note : Thor (2011) Kenneth Brannagh Thor (2011) de Kenneth Brannagh

wallpaper-1019588
[Mostra de Venise 2019] “Gloria Mundi” de Robert Guédiguian
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #80. Judge Dredd
wallpaper-1019588
Anne Hathaway en vedette de la comédie dramatique French Children Don’t Throw Food ?
wallpaper-1019588
[Mostra de Venise 2019] Palmarès Officiel Complet
wallpaper-1019588
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga, l’hommage vire au désastre
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #86. The Fan
wallpaper-1019588
Reflets du Cinéma Ibérique et Latino-américain, du 16 au 30 septembre 2020
wallpaper-1019588
FESTIVAL DU FILM JEUNE DE LYON du 18 septembre au 2 octobre 2020