The Hunt (2020) de Craig Zobel

Après un thriller psychologique "Compliance" (2012) et le drame post-apocalyptique "Z for Zachariah" (2015), le réalisateur Craig Zobel se lance cette fois dans un survival/horreur avec une adaptation libre de la nouvelle "Le Plus Dangereux des Gibiers" (1924) de Richard Connell déjà portée sur grand écran avec le culte "Les Chasses du comte Zaroff" (1932) de Ernest B. Schoedsack et Irving Pichel. Produit par le désormais célèbre producteur Jason Blum connu pour optimiser les petites productions horreur/épouvante avec ses succès des franchises "Paranormal Activity" (2007-2015) et "American Nightmare" (2013-2018), le film est doté également d'un duo de scénaristes expérimentés avec Nick Cuse producteur-scénariste des séries TV "Maniac" (2018) et "Watchmen" (2019), qui retrouve donc son compère Damon Lindelof qui était déjà sur "Watchmen" mais qui a surtout été remarqué pour sa période cinéma en signant coup sur coup les films de SF "Cowboys and Aliens" (2011) de Jon Favreau, "Prometheus" (2012) de Ridley Scott, "Star Trek Into Drakness" (2013) de J.J. Abrams, (2013) de Marc Forster et "Tomorrowland" (2015) de Brad Bird...

The Hunt (2020) de Craig Zobel

Des inconnus se réveillent baîllonnés, et très vite s'aperçoivent qu'ils sont en fait devenus le gibier de tueurs qui se paient une chasse à l'homme. Si tout semble perdu d'avance, Crystal l'une des proies, va s'avérer être plus coriace que les autres. Mais si il est question d'instinct de survie, Crystal va aussi apprendre que cette chasse n'est pas le fait d'une simple lubie... L'héroïne est incarnée par la méconnue mais sculturale Betty Gilpin d'abord remarquée dans les séries TV "Nurse Jackie" (2013-2015) et surtout "Glow" (2017-...) et vue récemment dans "The Grudge" (2020) de Nicolas Pesce. Dans des rôles plus ou moins importants on peut citer deux stars en perte de vitesse depuis quelques années (has been déjà ?!) avec Hilary Swank vue récemment dans "I am Mother" (2019) de Grant Stupore et Emma Roberts vu récemment dans "Paradise Hills" (2019) de Alice Waddington. A leurs côtés on reconnait plusieurs "gueules" du cinéma indé américain avec Macon Blair qu'on a beaucoup aimé dans (2013) et (2015) tous deux de Jeremy Saulnier, et qui retrouve Hilary Swank après "Logan Lucky" (2017) de Steven Soderbergh, puis Ike Barinoltz vu dans "Contrôle Parentale" (2018) de Kay Cannon et Ethan Supplee vu dans "Brooklyn Affairs" (2019) de et avec Edward Norton... Le film devait sortir en salle dès septembre 2019 mais a été repoussé suite au massacre de Dayton et El Paso de août 2019, pour finalement sortir le vendredi 13 mars 2020. La chasse à l'homme est un thème récurrent dans le cinéma, de "Les Chasses du comte Zaroff" cité plus haut à "Hunger Games" (2012) de Gary Ross en passant par l'excellent "Punishment Park" (1971) de Peter Watkins, mais souvent transposé dans un contexte politico-social. Plus récemment le côté survival/horreur a été plus loin avec entre autre (2019) de Tony D'Aquino.

The Hunt (2020) de Craig Zobel

Le premier bon point est la mise en place d'un jeu de massacre qui ne fait pas de quartier dans le sens premier du terme (même si on frôle le granguignol) ainsi même un acteur vedette peut n'avoir que quelques minutes de survie ce qui crée immanquablement un suspense assez jouissif. Mais ce concept plutôt efficace dans un premier temps est vite mis de côté dès lors que le personnage de Crystal entre en jeu, plus de suspense dès cette minute, plus de rebondissement le récit déroule un simple survival prévisible avec des scènes d'action qui se résument surtout à deux séquences, celle du bunker dense et parfaitement maîtrisée, et le duel final ennuyeux et trop classique. La seconde partie, centrée du Crystal tente de nous tenir en haleine avec les motivations de ces nantis chasseurs mais leur raison d'ouvrir la chasse semble aussi vaine que puérile, voir franchement peu convaincante. On se dit tout ça pour ça ?! De surcroît, ces méchants sont alors montrer comme des pseudo-victimes de la bêtise des pauvres moutons menés par le roi Internet. Résultat, pas d'empathie pour les chasseurs, pas d'empathie pour ces moutons, tous crétins, tous ineptes, tous inintéressants, bêtes et méchants. Balle au centre... La satire sociale qu'on décèle en filigrane n'est qu'une tentative d'enrichir le propos mais cela reste une simple tentative avortée et donc vaine et sans consistance. Dommage, la première demi-heure était prometteuse...

Note : Hunt (2020) Craig ZobelHunt (2020) Craig Zobel

wallpaper-1019588
[Mostra de Venise 2019] “Gloria Mundi” de Robert Guédiguian
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #80. Judge Dredd
wallpaper-1019588
Anne Hathaway en vedette de la comédie dramatique French Children Don’t Throw Food ?
wallpaper-1019588
[Mostra de Venise 2019] Palmarès Officiel Complet
wallpaper-1019588
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga, l’hommage vire au désastre
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #86. The Fan
wallpaper-1019588
Reflets du Cinéma Ibérique et Latino-américain, du 16 au 30 septembre 2020
wallpaper-1019588
FESTIVAL DU FILM JEUNE DE LYON du 18 septembre au 2 octobre 2020