Harry Potter et la coupe de feu

Harry Potter et la coupe de feuLe spectacle avant les personnages
4ème opus de la saga et un défi majeur pour Mike Newell, faire tenir 700 pages d’un récit hyper dense en 2h30. De nouveaux personnages super intéressants en pagaille, des intrigues en nombre ; Mike Newell décide de se concentrer ni sur les personnages ni sur les intrigues secondaires ; il se focalise sur l’éveil adolescent au travers d’esprits plus dévergondés, de storiettes amoureuses et aussi sur le défi de la coupe de feu symbolisant la montée d’un cran dans le combat entre le bien et le mal. Et pour tenir son film et le rythme, Mike Newell sacrifie bon nombre de personnage plus ou moins radicalement (Sirius, Doby et sa femme, Krum,…) et des moments phare du roman (comme la défense des elfes de maison par exemple). Mais c’est pour la bonne cause, ce film est un véritable thriller pour jeunes adolescents. De plus, les effets spéciaux et les décors sont à couper le souffle ; du grand spectacle.
Sorti en 2005
Ma note: 15/20

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Lara Jenkins
wallpaper-1019588
Le Grand Bazar
wallpaper-1019588
César 2020 : Le palmarès
wallpaper-1019588
Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #79. The Mask
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS À MES 80ϟs] : #120. Hellraiser
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Guest of Honour
wallpaper-1019588
Killers of the Flower Moon : Apple et Paramount seront associés sur le prochain Scorsese