Triple Threat

Triple Threat
Un contrat est mis sur la tête de la fille d'un multi-millionnaire par un syndicat du crime. Une équipe de mercenaires va tenter de les arrêter.
Quand on apprécie les films d'action et plus précisément les films avec des "arts martiaux" dedans, on ne peut qu'avoir un frémissement à la vue de l'affiche de "Triple Threat". Pourquoi ? Pour son casting ! On trouve quelques grosses "brutes" américaines et anglaises comme Michael Jai White, ceinture noire de sept arts martiaux différents (kung fu wushu, karaté shotokan ...); Michael Bisping pratiquant de MMA et Scott Adkins pratiquant d'arts martiaux depuis l'âge de 10 ans, ceinture noire de kick boxing. Puis des acteurs asiatiques, des pointures dans leurs genres, comme Iko Uwais qui pratique l'art martial indonésien Pencak-Silat; Tiger Chen qui pratique le kung-fu depuis sa plus tendre enfance et Tony Jaa spécialiste de boxe thaïlandaise. Donc, avec un tel lot de spécialistes de la castagne, on ne s'attend pas vraiment à se prélasser devant un scénario en béton. Et je dois dire que de ce côté-là, je ne suis pas déçu. On commence par une pseudo-mission humanitaire dans la jungle, qui rappellera les moments les plus soft de "Prédator", avant de virer en gros n'importe quoi, mêlant mercenaires américains, vengeance, double jeu et héritière en péril, le tout porté par un amour incommensurable pour les armes à feu et les coups de pieds dans la tête. Une chose que les acteurs nous rendent avec un plaisir non feint, parce que si les fusillades sont assez fun dans le contexte, elles ne présentent qu'un intérêt limité par rapport au combat à mains nues entre nos divers protagonistes. Mon seul regret c'est qu'elles ne sont pas assez nombreuses, toutefois celle que nous avons le loisir d'apprécier ne sont pas trop mal filmé, ni chorégraphié et comme ce sont tous des professionnels, on a aucun mal à croire à ce que l'on voit, ni les coups qui se portent et c'est un plus indéniable. Autre petit point intéressant à mes yeux, ce sont ces petits moments de pause dans le récit, complètement anachronique ou l'on voit les personnages (les gentils) se restaurer, prendre le temps, de parler, de communiquer et d'exister en dehors de l'histoire qu'ils subissent, ce que je trouve rare dans ce genre de film. Bref "Triple Threat" est un film d'action qui ne ment pas sur la marchandise, conscient de ses faiblesses, mais qui compensent par un casting quatre étoiles et un vrai second degré, faisant de ce film un bon moment de détente.

wallpaper-1019588
Le Lion (2020) de Ludovic Colbeau-Justin
wallpaper-1019588
Le roi lion
wallpaper-1019588
César 2020 : Le palmarès
wallpaper-1019588
Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker
wallpaper-1019588
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga, l’hommage vire au désastre
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #86. The Fan
wallpaper-1019588
Reflets du Cinéma Ibérique et Latino-américain, du 16 au 30 septembre 2020
wallpaper-1019588
FESTIVAL DU FILM JEUNE DE LYON du 18 septembre au 2 octobre 2020