Allô brigade spéciale

Allô brigade spécialeExperiment in terror
Oublions le ridicule titre français qui renvoie à l’image qu’a Blake Edwards en France, le réalisateur de comédie. Le titre original, quant à lui, annonce le programme « Experiment in terror ». Blake Edwards travaille le thriller comme un véritable exercice de style. Certains disent le film maniéré, il est surtout techniquement et esthétiquement virtuose ; une mise en scène d’orfèvre livrant de nombreux moments au suspense redoutable n’ayant pas pris une ride. Deux moments clés dévoilent tout le talent de Blake Edwards ; dans le stade ouvert et surdimensionné ou dans l’atelier artisanal intimiste et surchargé, il parvient à tendre l’ambiance par un montage et des plans magnifiques. La photographie magnifie aussi le noir et blanc et la musique jazzy de Mancini tout en discrétion apporte une dose de mystère. Irréprochable techniquement, le script n’est pas à la hauteur. Classique comme un film noir des 50’s, il est truffé de facilités, la construction devient laborieuse et s’enlise sur plus de 2 heures de film. A voir pour ses qualités techniques indéniables.
Sorti en 1962
Ma note: 13/20

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : The Art of Self-Defense
wallpaper-1019588
[COOKIETIME A ANNECY] : Jour 5
wallpaper-1019588
Mississippi Burning
wallpaper-1019588
Le Grand Bazar
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS À MES 80ϟs] : #108. Re-Animator
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Le goût du vin
wallpaper-1019588
[AVIS] Altamira, un film mineur pour un sujet majeur !
wallpaper-1019588
Ryan Gosling en vedette de The Hail Mary, adapté du roman éponyme d’Andy Weir ?