Maman j'ai raté l'avion

Maman j'ai raté l'avionUn Noël sans famille
Kevin voie son rêve de môme se réaliser : avoir la maison entière pour lui seul et faire ce qu’il veut quand il veut et comme il veut. Sa famille lui pèse, il a l’impression d’en être le souffre-douleur ; lorsque ses parents, frères, sœurs, cousins, cousines, oncle et tante prennent l’avion pour réveillonner en l’oubliant, il n’est pas stressé ou effrayé… Youpi, c’est le début d’une aventure palpitante. Et l’arrivée de cambrioleurs va lui donner l’occasion de déployer tout son génie pour les mettre en fuite. Et c’est bien cette partie la plus emballante, les gags intemporels s’enchainent à une belle cadence. Loin de tout souci de crédibilité, on sombre dans le burlesque ; et çà marche tout le temps ; mon fils de 11 ans s’est éclaté à voir ce petit marmot ingénieux maltraité les deux malfrats. Mackauley Culkin et Joe Pesci sont hilarants dans chaque scène. Chris Columbus s’essaie pour la première fois à la réalisation après avoir écrit parmi les plus belles comédies pour enfants de 80’s (Goonies, Gremlins,…). Les 10 premières minutes montrent une famille en effervescence et la mise en scène est bien soignée. Les séquences burlesques avec les cambrioleurs seront aussi bien chorégraphiées. Un film que l’on peut toujours voir en famille même près de 30 ans après.
Sorti en 1990
Ma note: 14/20

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Lara Jenkins
wallpaper-1019588
[Mostra de Venise 2019] Palmarès Officiel Complet
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Dolemite is my name
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #63. Lethal Weapon 3
wallpaper-1019588
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga, l’hommage vire au désastre
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #86. The Fan
wallpaper-1019588
Reflets du Cinéma Ibérique et Latino-américain, du 16 au 30 septembre 2020
wallpaper-1019588
FESTIVAL DU FILM JEUNE DE LYON du 18 septembre au 2 octobre 2020