J’ai perdu mon corps – 16/20

J'ai perdu mon corps : AfficheDe Jérémy Clapin
Avec Hakim Faris, Victoire Du Bois, Patrick d’Assumçao

Chronique : Un petit bijou d’animation traversé par une poésie folle et décalée. En à peine une heure, J’ai Perdu mon Corps laisse l’émotion gagner les cœurs. Des flash-backs poignants éclairent progressivement notre compréhension des personnages et en particulier de cette main à la recherche de son corps. Un dessin subtil et une musique magnifique élève une mise en scène déjà impressionnante, riche et inventive, aux cadres d’une diabolique précision. Mêlant dans un parfait équilibre mélo, romance et fantastique, Jérémy Caplin signe un grand film (qui se trouve être de l’animation). Certaines scènes amusent (la drague par interphone), d’autres émeuvent (l’enfance de Naoufel) ou fascinent (la main dans le métro), mais rien de ne laissent indifférent.
Laissez vous transporter par cette main baladeuse, le voyage est mémorable.

Synopsis : A Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s’échappe d’un labo, bien décidée à retrouver son corps. S’engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d’embûches et des souvenirs de sa vie jusqu’au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d’une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire…


wallpaper-1019588
César 2020 : Le palmarès
wallpaper-1019588
LA VALSE DE L’EMPEREUR (Critique)
wallpaper-1019588
Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #64. Lethal Weapon 4
wallpaper-1019588
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga, l’hommage vire au désastre
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #86. The Fan
wallpaper-1019588
Reflets du Cinéma Ibérique et Latino-américain, du 16 au 30 septembre 2020
wallpaper-1019588
FESTIVAL DU FILM JEUNE DE LYON du 18 septembre au 2 octobre 2020