Règlement de Compte (1953) de Fritz Lang

Le maître à l'origine des chefs d'oeuvres "Metropolis" (1927) et (1932), le grand réalisateur s'attaque à l'adaptation du roman "Coup de Torchon" (1953) de William P. McGivern. Le cinéaste co-signe (mais non crédité) le scénario avec Sydney Boehm, qui a entre autre écrit le film "Le Maître du Gang" (1949) de Joseph H. Lewis avec un certain . Le titre en V.O. est "The Big Heat" qui veut dire "les gros titres" ou "scandale"... Un policier enquête sur le suicide d'un collègue, mais alors que le dossier semble clair Dave Bannion décide d'aller plus loin ce qui va le mener plus loin qu'il s'y attendait...

Règlement de Compte (1953) de Fritz Lang

Ce policier incorruptible est incarné par Glenn Ford à jamais associé à (1946) de Charles Vidor, son épouse est jouée par Jocelyn Brando, soeur de Marlon qu'on verra dans "Dix Hommes à Abattre" (1955) de H. Bruce Humberstone. La femme fatale est interprétée par Gloria Grahame vue dans "Feux Croisés" (1947) de Edward Dmytryk et "Le Violent" (1950) de Nicholas Ray. Dans les seconds rôles, on a le méchant qui n'est pas encore la star en devenir de "L'Homme qui tua Liberty Valance" (1962) de , et qui retrouve là sa partenaire de "Le Relais de l'Or Maudit" (1952) de Roy Huggins, Jeanette Nolan remarquée pour "Macbeth" (1948) de et avec Orson Welles et qui entrera à la postérité en tant que Norma Bates dans (1960) de Alfred Hitchcock. Et enfin, on notera un petit rôle joué par Carolyn Jones qui deviendra populaire dans le rôle de Morticia Adams dans la mythique série TV "La Famille Adams" (1964-1965)... Tourné en seulement 15 jours on reconnait dans ce scénario les thématiques récurrentes de Frits Lang comme la vengeance, la corruption et la pulsion de mort. Le film est ainsi scindé en deux, une première partie comme un polar classique où Lang nous montre même un pan de l'"American Way of Life" avec le quotidien domestique du flic qui rentre chez lui après son travail.

Règlement Compte (1953) Fritz Lang

Mais le film plonge ensuite dans un récit plus sombre, où ce même policier se retrouve gangrèné par une violence qui ne demande qu'à surgir jusqu'à, peut-être, tuer de sang froid. Pourtant on reste un peu sur notre faim, on aurait aimé un Film Noir assumé jusqu'au bout plutôt que ce polar sommes tout assez classique. La mise en scène est élégante, avec un trio d'acteurs principal juste avec Glenn Ford en flic intègre qui dérape, un Lee Marvin en caïd qui aime torturer les femmes et une Gloria Grahame à la fois glamour et fragile, mais il manque une tension plus forte et une folie plus pegnante pour atteindre le niveau des meilleurs films du cinéaste. Néanmoins ça reste un film solide et efficace avec quelques séquences marquantes. A noter que Glenn Ford et Gloria Grahame retrouveront Fritz Lang juste après pour "Désirs Humains" (1954). A voir.

Note :

Règlement Compte (1953) Fritz LangRèglement Compte (1953) Fritz LangRèglement Compte (1953) Fritz Lang

wallpaper-1019588
Mort de Franco Zeffirelli
wallpaper-1019588
Girl
wallpaper-1019588
Bradley Cooper au casting de Nightmare Alley signé Guillermo Del Toro ?
wallpaper-1019588
First Man - Le premier homme sur la Lune
wallpaper-1019588
Nouvelle affiche US pour The Lighthouse de Robert Eggers
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS À MES 80ϟs] : #67. Best Of The Best
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Shaun Le Mouton Le Film : La Ferme contre-Attaque
wallpaper-1019588
Matthias et Maxime