Ibiza (2019) de Arnaud Lemort

3ème long métrage de Arnaud Lemort après "L'Amour c'est Mieux à Deux" (2009) et "Dépression et des Potes" (2011), mais ce nouveau film n'a plus grand chose à voir avec son projet originel. Au départ il avait en tête un road movie familial où la famille doit ramener en Auvergne une tante décédée dans un camion réfrigéré, mais après un contactavec les producteurs Mathieu et Thomas Verhaeghe l'histoire a radicalement changé. Ainsi, s'il y a toujours une famille elle est recomposée et part à Ibiza pour un choc des cultures. Le cinéaste a co-écrit le scénario avec Mathieu Oullion auteur de comédies comme "Radiostars" (2012) de Romain Levy, "Pension Complète" (2015) de Florent Siri et "Demain Tout Commence" (2016) de Hugo Gélin.

Ibiza (2019) de Arnaud Lemort

Pour le casting le cinéaste a d'abord fait appel à un acteur qu'il connait bien avec Christian Clavier qui jouait dans "L'Antidote" (2005) et "L'entente Cordiale" (2006) tous deux de Vincent De Brus et tous deux écrits par Arnaud Lemort. Le casting est composé d'acteurs qui se connaissent tous plus ou moins, chacun ayant tourné avec au moins de des partenaires. Clavier est entouré d'acteurs expérimentés avec Mathilde Seigner, Olivier Marchal, Frédérique Bel, Louis-Do De Lencquesaing et Joey Starr dont le nom a été soumis par Clavier lui-même. Ces acteurs se sont déjà croisés sur des films comme "Quelque Chose à te Dire" (2009) de Cécile Telerman, (2011) de Maïwenn, et "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?" (2014) de Philippe De Chauveron... Cette comédie est plaisante si on dépose notre cerveau avant la séance car Arnaud Lemort se prend cette fois les pieds dans le tapis (à chaque film on baisse de niveau !) avec une collection de clichés sur toutes les thématiques : n ouveau mec de maman, évidemment il est haï d'emblée ; nouveau mec évidemment riche qui comble tout le monde à coup de "amex" ; enfants ados, évidemments tout ce qui est plus vieux qu'eux est digne du Père Lachaise, et ado dit évidemment le coup de foudre est aussi courant que d'avoir une tête à claque ; Ibiza rime évidemment avec drogue et discothèque hors norme ; avoir la cinquantaine c'est forcément mal vivre son âge ; ... etc...

Ibiza (2019) de Arnaud Lemort

Pas foncièrement un soucis si c'est de jouer des clichés pour en rire, mais dans ce film ils sont si nombreux et toujours si peu subtils qu'ils ne font jamais rire, au contraire le passe temps devient vite de les remarquer ! La scène la plus "bizarre" est celle où notre couple quinqua se retrouve avec leurs deux têtes à claques chez d'autres bobos, écolos eux, pour une guéguerre aussi nauséeuse sur le fond que dans la forme. En bref heureusement que ce film dure moins de 1h30 ! Une comédie qui est dans la veine, malheureusement, des 90% de comédies à la française, des films interchangeables qui vident la tête et qu'on aura oublié très vite.

Ibiza (2019) Arnaud Lemort

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Nicky Larson Private Eyes
wallpaper-1019588
[Mostra de Venise 2019] Palmarès Officiel Complet
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Glass
wallpaper-1019588
Isn't It Romantic (2019) de Todd Strauss-Schulson
wallpaper-1019588
Les frères Sisters (2015) de Jacques Audiard
wallpaper-1019588
El Gringo (1968) de Silvio Narizzano
wallpaper-1019588
Ma Famille et le Loup
wallpaper-1019588
Idris Elba au casting de The Harder They Fall de Jeymes Samuel ?