Nous Finirons Ensemble (2019) de Guillaume Canet

8 ans après le succès de "Les Petits Mouchoirs" (2010) et ses 5,4 millions d'entrées France (2nd de l'année 2010 derrière "Harry Potter et les Reliques de la Mort 1") le réalisateur Guillaume Canet raconte les retrouvailles de la bande d'amis qui s'étaient quittés sur un deuil douloureux. Le cinéaste a désiré la suite après avoir revu son film originel à la télévision pendant la promo de son précédent film "Rock'n Roll" (2017), surpris de son émotion après un tournage difficile... Cette fois il co-signe le scénario avec Rodolphe Lauga après leur collaboration sur (2017). Par là même, Canet retrouve un grande partie de son casting et, donc, de ses amis, avec Gilles Lellouche 10 films ensemble depuis "Mon Idole" (2002), sa compagne à la ville Marion Cotillard 6 films ensemble depuis "Jeux d'Enfants" (2003) de Yann Samuel, François Cluzet 5 films ensemble depuis "Ne le dis à Personne" (2006), Laurent Lafitte 5 films depuis "Mon Idole" (2002), Joel Dupuch 4 films depuis "Ne le Dis à Personne" (2006), mais aussi Benoit Magimel, Pascale Arbillot, Valérie Bonneton...

Nous Finirons Ensemble (2019) de Guillaume Canet

Ainsi que de nouveaux venus dont l'inénarrable José Garcia qui retrouve Valérie Bonneton après "La Mort du Chinois" (1998) de Jean-Louis Benoît, et qui retrouve aussi Clémentine Baert après "Les Seigneurs" (2012) de Olivier Dahan ; cette dernière a été choisie par Canet après avoir joué à ses côtés dans "L'Amour est une Fête" (2018) de Cédric Anger avec également Lellouche... Nous ne sommes plus en plein été, et cette réunion surprise débute mal après quelques années où les amis se sont plus ou moins perdus de vue. Résultat, cette fois la fête reste à chaque instant sous tension et si chacun fait des efforts on sent à la fois l'amour qui les lient tous et les rancoeurs difficiles à oublier. Canet confirme : "Et l'état des lieux est rude en effet. Car beaucoup d'entre eux ont perdu leurs illusions. Je continue donc à montrer des personnages imparfaits, enfermés dans leurs problèmes mais en insistant aussi sur l'idée qu'ensemble, malgré leurs dissensions, ils finiront par être plus forts et ne plus subir les choses. Qu'il y a une lumière au bout du chemin de cette noirceur que vous évoquez. Je voulais simplement éviter de verser dans le pathos comme j'avais pu le faire dans "Les Petits Mouchoirs". Parce que j'ai changé. Je voulais une émotion présente mais tenue et tendue, jamais pleurnicharde."... Effectivement, "Les Petits Mouchoirs" reste un bon film mais gâché par une fin pathos particulièrement appuyée et, effectivement, cette fois-ci Canet évite ce côté larmoyant mais à la place il accumule dans la dernière partie une succession d'évènements qui frôle l'overdose. Des rebondissements importants en si peu de temps (en 30mn on a droit à 4-5 faits qui se succèdent vitesse grand V) reste de l'ordre de l'invraisemblance. Un forcing scénaristique maladroit où tout se bouscule dans le fond comme dans la forme.

Nous Finirons Ensemble (2019) de Guillaume Canet

On pense à l'avis dans Les Inrocks : "Le "mystère Canet" serait-il un avatar du "cas Claude Lelouch", ce réalisateur qui déborde d'idées mais qui se montre incapable de jeter les mauvaises idées et de garder les (rares) bonnes ?"... Sévère mais pas faux !... Ainsi on tique un peu quand un enfant survit de façon assez incroyable en pleine mer, on frôle le ridicule pour une tentative de suicide, on s'agace du côté bobo parisien et, surtout on reste perplexe sur une vente immobilière qui s'annule comme par enchantement, comme si la nostalgie suffit à se sauver de la banqueroute. Et pourtant, malgré les maladresses, le côté bancal assez désagréable on se prend au jeu, car si mélange rire-émotion manque de fluidité ça reste très efficace. Oui on rit, oui on pleure sans effet pathos, oui Guillaume Canet a des idées qui font parfois de vrais instants de grâce et les retrouvailles de cette bande d'amis parlent forcément à chacun de nous, de près ou de loin. Un peu frustré que ce film n'ait pas la cohérence totale d'un grand film, mais ça reste un bon moment.

Note :

Nous Finirons Ensemble (2019) Guillaume CanetNous Finirons Ensemble (2019) Guillaume Canet

wallpaper-1019588
Martin Scorsese, du pire au meilleur (3/3)
wallpaper-1019588
Écouter le Cinéma
wallpaper-1019588
Quentin Tarantino, du pire au meilleur
wallpaper-1019588
Les Indestructibles 2 de Brad Bird #DisneySocialClub
wallpaper-1019588
Le Jeune Ahmed (2019) de Luc et Jean-Pierre Dardennes
wallpaper-1019588
ROCKETMAN (Critique)
wallpaper-1019588
Star Wars : L'Ascension de Skywalker : De nouvelles images !
wallpaper-1019588
Premier trailer pour The Nightingale de Jennifer Kent