Critique: Shazam!

Critique: Shazam!

On a tous un super-héros qui sommeille au fond de soi… il faut juste un peu de magie pour le réveiller. Pour Billy Batson, gamin débrouillard de 14 ans placé dans une famille d’accueil, il suffit de crier « Shazam ! » pour se transformer en super-héros.
Ado dans un corps d’adulte sculpté à la perfection, Shazam s’éclate avec ses tout nouveaux superpouvoirs. Est-il capable de voler ? De voir à travers n’importe quel type de matière ? De faire jaillir la foudre de ses mains ? Et de sauter son examen de sciences sociales ? Shazam repousse les limites de ses facultés avec l’insouciance d’un enfant. Mais il lui faudra maîtriser rapidement ses pouvoirs pour combattre les forces des ténèbres du Dr Thaddeus Sivana…

Hasard du calendrier, l’année 2019 voit deux Captain Marvel débarquer sur nos écrans. Vous avez pu faire connaissance du Captain Marvel de Marvel Studios le mois dernier avec une Carole Danvers impressionnante. Ce mois ci, c’est au tour de DC Comics et Warner Bros de répliquer en nous présentant celui qui fut le tout premier Captain Marvel (voir la fiche Wiki): Shazam!
Pour être honnête, bien que le personnage soit intéressant, je n’avais pas de réelle attente pour ce film. Alors, que vaut le Captain Marvel version DC?

Critique: Shazam!

DC et Warner Bros sont ils sur la voie de la renaissance? Après l’excellente surprise que fût Aquaman, le studio revient en force avec Shazam!. Libéré des tentatives de faire un univers partagé et débarrassé de toute contrainte « snyderienne », le film de David F. Sandberg assume pleinement son côté fun et décalé. Certains diront que DC/Warner applique la recette de son concurrent de toujours que tant de fanboys DC ont critiqué. J’ai envie de dire: « et alors? ». Ça fonctionne!

Critique: Shazam!

Le film s’inspire en grande partie de la revisite des origines par Geoff Johns à l’occasion du relaunch des publications DC en 2011. Origin story oblige, le film se focalise grandement sur la découverte de Billy Batson de ses pouvoirs et de sa nouvelle identité. Une partie rondement bien menée, gorgée d’humour et qui parvient juste à temps à ne pas devenir lourdingue. Le rythme parfaitement maitrisé laisse peu de place à l’ennui. Ma seule réserve concerne le final.
Si ce final est en adéquation avec le reste du film et parvient (à mon goût) à être plus intéressant que celui de Justice League, j’ai trouvé qu’il aurait mérité d’être un peu plus percutant. Alors que dans Captain Marvel Carol Danvers se lâche totalement et nous montre toute l’étendu de sa puissance, dans Shazam, on a l’impression que le personnage ne parvient  aucun moment à nous dévoiler tout son pouvoir. Shazam est un héros qui peut aisément mettre en difficulté Superman, on attendra donc une suite et que le personnage ait gagné en maturité pour être totalement impressionné par sa puissance.

Critique: Shazam!

Habitué aux adaptations comics, Mark Strong nous incarne un docteur Silvana convaincant. Néanmoins, même s’il représente un excellent challenge pour Shazam, il manque quelque chose  au personnage pour le rendre vraiment intéressant. Il ne se contente juste de sa place de vilain et c’est tout. Le jeune Billy Batson est incarné par Asher Angel. Le jeune comédien s’en sort plutôt bien mais difficile de s’attacher à lui. De plus il est cerné d’une part par Jack Dylan Grazer qui nous livre une prestation sans faille et surtout par Zachary Levi. J’avais quelques réserve vis à vis de sa capacité à nous incarner Shazam (peut être est ce dû au fait que je focalisais sur les faux muscles du costume): mes doutes ont été balayés dès la prononciation du mot « Shazam! » par Billy Batson. L’acteur se donne à 100% fond dans le rôle et apporte toute la sympathie et candeur nécessaire incarner cett adolescent coincé dans un corps d’adulte! Hâte de le revoir s’éclater de nouveau dans la peau de Shazam!

Après « Aquaman » et désormais avec « Shazam! », Warner et DC comics semble définitivement sur la voie du renouveau. Véritable bouffée d’air frais dans le paysage super-héroïque, Shazam est un divertissement qui assume entièrement son côté fun et atypique. La suite est attendue avec impatience! Ma note: 8/10

P.S: le film comporte deux scènes post-générique


Shazam est prévu pour le 3 avril 2019 et est réalisé par David F. Sandberg. Avec Zachary Levi, Asher Angel, Mark Strong, Jack Dylan Grazer, Ian Chen et Grace Fulton. durée: 02h12.

Publicités

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Mauvaises Filles
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Fumer Fait Tousser
wallpaper-1019588
Richard Chamberlain
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Rimini