Dragon Ball Super : Broly

Dragon Ball Super : Broly
Dragon Ball Super : Broly
Dragon Ball Super : Broly
Dragon Ball Super : Broly
Pourquoi voir Dragon Ball Super : Broly ?

Son Goku, Vegeta, Son Goten, Trunks, Bulma et les autres reviennent en force dans Dragon Ball Super : Broly.

Dragon Ball est un véritable phénomène au Japon ainsi qu'en France, mangas créé par Akira Toriyama, la série de mangas a été publiée a première fois dans le magazine Weekly Shōnen Jump (magazine de prépublication de manga hebdomadaire) en 1984 et éditée en album un an plus tard par Shūeisha au Japon et par Glénat en France en 1993.

Avec plus de 361 000 000 d’exemplaires vendus à travers le monde, Dragon Ball et ses 42 tomes se classe à la deuxième place des mangas les plus vendus derrière One Piece (92 tomes) et ses 445 000 000 d'exemplaires.

Dragon Ball a eu le droit à un animé produit par Toei Animation, diffusé pour la première fois au Japon le 26 février 1986 sur Fuji TV, la série télévisé est découpée en 153 épisodes de 25 minutes chacun, en France la série fait son apparition le 2 mars 1988 sur TF1 dans la mythique émission Club Dorothée.

Voyage dans l'univers, combats épiques,entraînements à la Tortue Géniale, boules de cristal, humour à la pelle, Kamé Hamé Ha et autre Canon Garric font de Dragon Ball un monument de la culture pop japonaise.

Pour ceux qui auraient échappé au phénomène Dragon Ball revenons sur l'histoire, le lecteur suit l'enfance de Son Goku, un petit garçon originaire d'une planète extra-terrestre nommée Vegeta, son peuple, les Saiyans possèdent tous une queue de singe, en période de pleine Lune ils peuvent se transformer en singe.

De son vrai nom Kakarot, Son Goku rencontre de nombreux amis dont Bulma, une jeune fille très intelligente et ingénieuse, fille du professeur Brief, inventeur des capsules, elle a fabriqué un radar pour localiser les sept Dragon Balls, une fois rassemblés, les Dragon Balls permettent d'invoquer Shenron, un dragon qui exauce un seul et unique vœux.

Dans sa quête Son Goku rencontrera des amis mais également de nombreux ennemis bien de chez nous mais également d'autres planètes.

Après Dragon Ball, Dragon Ball Z, Dragon Ball GT et Dragon Ball Kai, le studio Toei Animation lance une nouvelle série d'animation consacrée à San Goku et ses amis, Dragon Ball Super, diffusée en juillet 2015 sur la chaîne Fuji TV, la série se déroule après la défaite de Boo, c'est donc la suite directe de Dragon Ball Z.

Avant la diffusion de la série Dragon Ball Super, les fans ont eu le droit à un long métrage, Dragon Ball Z: Battle of Gods puis après la sortie de la série Dragon Ball Z : La Résurrection de F, ces deux films ont plutôt bien marchés dans le monde avec respectivement 50 000 000 $ et 35 000 000 $ de recettes.

Un autre film fait son apparition en 2019 et avec lui un nouveau méchant et pas n'importe lequel, Broly, déjà apparu dans trois films, Dragon Ball Z : Broly le super guerrier, Dragon Ball Z : Rivaux dangereux et Dragon Ball Z : Attaque Super Warrior !, le personnage fait de nouveau son apparition dans Dragon Ball Super : Broly.

Avec plus de 103 000 000 $ récolté dans le monde (pour l'instant), Dragon Ball Super : Broly est d'ores et déjà le film le plus rentable de toute la franchise Dragon Ball, le long métrage de

Tatsuya Nagamine réussit même l'exploit d’être le troisième animé ayant eu le plus gros succès aux États-Unis, Dragon Ball Super : Broly fait carton plein dans son pays d'origine puisqu'il s'est classé à la première place du box office japonais à sa sortie.

Créé par Shigeyasu Yamauchi, Broly a le droit à une réécriture de son personnage par Akira Toriyama en personne pour ce nouveau long métrage.

Concernant l'histoire de Dragon Ball Super : Broly, on ne peut pas trop en dire sans gâcher la où les surprises qu'offre le film, une chose est sûre Broly sera présent ainsi que San Goku et Vegeta, les combats sont également au rendez-vous, le film est d'ailleurs divisé en deux parties, la première introduit le personnage de Broly puis la deuxième on rigole plus, l'action arrive d'ailleurs plus rapidement que les deux précédents films.

Le long-métrage en met plein la vue et embarque le spectateur dans un déchaînement de rage, peut être trop parfois, quand un combat commence il ne s’arrête plus, un déferlement de coups pleuvent sans la possibilité pour le spectateur de souffler un peu, certains apprécieront d'autres non.

Quoi qu'il en soit on ne peut pas dire que ce Dragon Ball Super : Broly ne soit pas généreux pour les fans de Dragon Ball, personnages emblématiques, combats virevoltants et décors riches, il faut bien dire une chose, meme si ce film est pour tout le monde, Dragon Ball Super : Broly s'adresse avant tout aux fans de Dragon Ball.

Dragon Ball Super : Broly est un film généreux qui offre aux fans de l'univers Dragon Ball et aux autres des combats épiques ainsi que des environnements riches le tout mené tambour battant, visuellement réussit ce film d'animation made in japan n'a pas fini d'exploser le box office mondial.




Un film mené tambour battant
Dragon Ball Super : Broly

Synopsis :

Après le Tournoi du Pouvoir San Goku et Vegeta vont faire face à un nouvel ennemi, Broly, un Saïyen comme eux mais incontrôlable.Dragon Ball Super : Broly

Anecdotes :


C'est Masako Nozawa qui prête sa voix à Son Goku, Son Goten et Bardock, en ce qui concerne Vegeta c'est Ryō Horikawa qui lui offre la parole.

Dragon Ball Super : Broly
Le scénario du film est signé par Akira Toriyama.
Dragon Ball Super : Broly
Le budget du film est estimé à 8 500 000 $.
Dragon Ball Super : Broly
La musique du film a été composée par Norihito Sumitomo.
Dragon Ball Super : Broly
Le film est sorti le 14 décembre 2018 au Japon et le 13 mars 2019 en France.
Dragon Ball Super : Broly


wallpaper-1019588
MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT : Immortan Tom ★★★★☆
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : J’ai perdu mon corps
wallpaper-1019588
First Man - Le premier homme sur la Lune
wallpaper-1019588
Les Croix de Bois (1932) de Raymond Bernard
wallpaper-1019588
[Cannes 2019] Jour 11 : It must be la Palme d’Or
wallpaper-1019588
Podcast – C’est Super Culte #13 : le Marvel Cinematic Universe
wallpaper-1019588
[Cannes 2019] Jour 10 : Regarde les hommes tomber… et les filles twerker
wallpaper-1019588
Premières images officielles pour Ford v Ferrari de James Mangold