Chacun pour tous

Un grand merci à M6 Vidéo pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Chacun pour tous » de Vianney Lebasque.

Chacun_pour_tous

« On ne vend pas de l’espoir sur un mensonge »

Martin, coach de l’équipe française de basketteurs déficients mentaux, est au pied du mur. En pleine préparation des Jeux Paralympiques, ses meilleurs joueurs viennent de le laisser tomber. Refusant de perdre la subvention qui est vitale pour sa fédération, il décide de tricher pour participer coûte que coûte à la compétition. Il complète son effectif par des joueurs valides, dont Stan et Pippo, deux trentenaires désœuvrés. Même Julia, la psychologue de la fédération, ne s’aperçoit pas de la supercherie. En s’envolant pour Sydney, Martin est loin d’imaginer le mélange explosif qu’il vient de créer.

« C’est pas parce que tu gagnes une médaille d’or que ta vie change de catégorie »

Chacun_pour_tous_Darroussin

Petit retour en arrière. Souvenez-vous. Nous sommes à Sydney en 2000. La délégation espagnole y créait un retentissant scandale lors des Jeux paralympiques. Et pour cause, son équipe de basket-ball masculine, championne du tournoi, ne comptait que deux athlètes déficients mentaux sur douze. Les autres athlètes, pleinement valides, s'étant alors faits passer pour des déficients mentaux afin de pouvoir concourir. Ce qui vaudra à cette équipe - exception faite de ses deux athlètes invalides - d'être déchus de leur titre et de leurs médailles. Une histoire rocambolesque qui aura donc inspiré au cinéaste Vianney Labasque - déjà auteur du drame sportif « Les petits princes » - cette comédie de mœurs en forme de fable sociale. L'occasion pour lui de mettre dans la lumière de son projecteur le monde méconnu du handisport et ses athlètes, invalides mais hautement valables.

« Les héros ils pensent aux autres, ils ne pensent pas qu’à leur gueule »

Chacun_pour_tous_Olivier_Barthélémy

Et de rendre hommage à ces athlètes méritants qui évoluent dans l'anonymat le plus parfait, loin des fastes et des tumultes des stars du monde sportif. D'ailleurs, à mérite égal, le cinéaste pointe ici le manque de moyens et de médiatisation de ces sportifs, qui jouent sans retransmissions télévisées et devant des tribunes quasi vides. La triche n'étant de fait pas motivée ici par l'appât du gain mais un moyen pour cette petite fédération de conserver sa subvention et donc de survivre. Comédie humaniste, finalement bien plus touchante qu'hilarante, « Chacun pour tous » évite habilement les pièges de la caricature pour mieux esquisser un hymne à la tolérance, cette folle aventure permettant à des valides de côtoyer des invalides et ainsi de faire voler en éclats leurs préjugés sur le handicap. Et ce d'autant plus que la frontière (un niveau de Q.I.) entre le monde des valides et des déficients mentaux demeure des plus subjective et des plus ténues. Sans être le film de l'année, cette petite comédie sans prétention et portée par un casting rafraichissant (Ahmed Sylla, Olivier Bathélémy, Camélia Jordana) se révèle au final tout à fait plaisante.

Chacun_pour_tous_Ahmed_Sylla

***

Le DVD : Le film est présenté en version originale française (5.1).

Côté bonus, le film est accompagné de sa seule bande-annonce.

Edité par M6 Vidéo, « Chacun pour soi » est disponible en DVD depuis le 20 mars 2019.

Le site Internet de M6 Vidéo est ici. Sa page Facebook est ici.


wallpaper-1019588
David Fincher, du pire au meilleur
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : 3 jours à Quiberon
wallpaper-1019588
Une (belle) page se tourne
wallpaper-1019588
Nouveau trailer pour le biopic Stan & Ollie de John S. Baird
wallpaper-1019588
[Cannes 2019] Jour 9 : Nés à Cannes
wallpaper-1019588
Terminator : Dark Fate : Première bande annonce !
wallpaper-1019588
John Wick Parabellum (2019) de Chad Stahelski
wallpaper-1019588
Première bande annonce VF pour Terminator : Dark Fate de Tim Miller