Rebelles (2019) de Allan Mauduit

Co-réalisateur de "Vilaine" (2007) et co-auteurs de films comme "Les Dents de la Nuit" (2008) de Vincent Lobelle et Stephen Cafiero, "Les Reines du Ring" (2013) de Jean-Marc Rudnicki puis "Arès" (2016) de Jean-Patrick Benes, Allan Mauduit voulait depuis longtemps signer une comédie policière avec d'abord le projet d'adapter le roman "Un Petit Boulot" (2003) de Iain Levison ; malheureusement ce projet ne sera pas le sien, les droits seront achetés par Michel Blanc et sera donc finalement adapté sous le titre éponyme (2016) de Pascal Chaumeil avec romain Duris... Allan Mauduit affirme : "Rebelles est donc né du renoncement à ce projet. Ca a été un mal pour un bien."... Mauduit invite Jérémie Guez pour écrire cette histoire, ce dernier est un scénariste qui a su s'imposer ces dernières années notamment avec les films (2018) de Julien Leclercq et "La Nuit a dévoré le Monde" (2018) de Dominique Rocher.... On suit trois ouvrières d'une conserverie qui se retrouve avec un mort sur les bras mais également avec un sac rempli de billets. Evidemment, ce butin va attirer les ennuis...

Rebelles (2019) de Allan Mauduit

Ces trois "rebelles" sont incarnées par la Miss Nord-Pas-de Calais déchue Cécile De France vue dernièrement dans "Mademoiselle de Joncquières" (2018) de Emmanuel Mouret, la matriarche Yolande Moreau vue dernièrement dans "Les Estivants" (2019) de Valeria Bruni-Tedeschi puis la ch'ti gouailleuse Audrey Lamy vue récemment dans "Les Invisibles" (2019) de Louis-Julien Petit. Elles sont entourées des méchants Eric Godon vu dans "Les Ardennes" (2016) de Robin Pront et Simon Abkarian vu récemment dans (2019) de Alexis Michalik et qui retrouve Allan Mauduit créateur de la série TV "Kaboul Kitchen" (2012), puis un policier joué par Samuel Jouy vu dans "Burn Out" (2017) de Yann Gozlan qui était d'ailleurs co-écrit par Jérémie Guez... Voilà un film qui fait partie des récréations surprises dans l'univers cinématographique français ankylosé par les comédies bobos ou plus ou moins bas du front ou les drames sociaux. Allan Mauduit joue ici la carte du western urbain siglé Haut-de-France avec un trio de femmes badass surprenantes ! Le film reprend les codes d'un genre dominé par les hommes et reprend une trame qui a déjà fait ses preuves entre action, humour et social.

Rebelles (2019) de Allan Mauduit

Outre le bon partage entre ces trois paramètres on apprécie aussi leur évolution, par exemple la première demi-heure vaut une équation social 40% humour 50% action 10% tandis que on sera respectivement à environ 10%, 30% et 60% dans sa dernière partie ! Par ce choix le cinéaste assume le buddy movie fun assaisonné au gun fight avec une dose de girl power assez jouissif. Certe le scénario n'a rien de bien original mais l'intrigue est bien ficelée avec un trio dont la jolie complicité transparaît à l'écran. Evidemment, certains pourront tergiverser sur la caricature de ces femmes modestes du ch'nord qui n'ont pas grand chose pour elle, mais derrière leur vulgarité et/ou leurs "limites" elles sont aussi fidèles, courageuses et touchantes. Sans spécialement réinventer le genre Allan Mauduit offre une comédie policière divertissantes et drôles avec en prime des soeurs flingueuses uniques en leur genre. Un bon moment.

Note :

Rebelles (2019) Allan MauduitRebelles (2019) Allan Mauduit

S'inscrire à la newsletter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :


wallpaper-1019588
MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT : Immortan Tom ★★★★☆
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : J’ai perdu mon corps
wallpaper-1019588
First Man - Le premier homme sur la Lune
wallpaper-1019588
Les Croix de Bois (1932) de Raymond Bernard
wallpaper-1019588
[Cannes 2019] Jour 11 : It must be la Palme d’Or
wallpaper-1019588
Podcast – C’est Super Culte #13 : le Marvel Cinematic Universe
wallpaper-1019588
[Cannes 2019] Jour 10 : Regarde les hommes tomber… et les filles twerker
wallpaper-1019588
Premières images officielles pour Ford v Ferrari de James Mangold