PREMIÈRES VACANCES (Critique)

PREMIÈRES VACANCES (Critique)PREMIÈRES VACANCES (Critique)

SYNOPSIS : Marion et Ben, trentenaires, font connaissance sur Tinder. C'est à peu près tout ce qu'ils ont en commun ; mais les contraires s'attirent, et ils décident au petit matin de leur rencontre de partir ensemble en vacances malgré l'avis de leur entourage. Ils partiront finalement... en Bulgarie, à mi-chemin de leurs destinations rêvées : Beyrouth pour Marion, Biarritz pour Ben. Sans programme précis et, comme ils vont vite le découvrir, avec des conceptions très différentes de ce que doivent être des vacances de rêve...

La comédie française s'avance parfois avec des pitchs hasardeux et des résultats qui le sont tout autant. Le postulat de départ de Premières Vacances ni meilleur, ni pire qu'un autre laissait pourtant quelque peu dubitatif et le début du film, bien qu'agréable et efficace ne semblait pas en mesure de contrebalancer cette première impression. Et pourtant, le premier long métrage de Patrick Cassir, co-écrit avec sa compagne et comédienne principale Camille Chamoux, se révèle au fil des minutes plus drôle et plus attachant que prévu, pourvu d'une singularité et d'un humour méchant inattendu et déployant même en bout de course une certaine gravité que l'on n'avait pas vu venir. Si le film de vacances est relativement courant, le mix d'un Very Bad Trip avec une comédie romantique racontant le plan Tinder d'un couple qui décide dans la foulée de leur première nuit de partir en vacances ensemble semblait davantage tendre vers un cocktail hybride. Si leur virée, va, on s'en doute, partir en sucette, les excès que ce type d'histoire peuvent susciter se doivent d'être un tant soit peu maîtrisés pour ne pas virer au grand guignol.

PREMIÈRES VACANCES (Critique)

C'est ce délicat équilibre avec lequel le film doit jongler et qui semble parfois partir dans tous les sens, la faute à des blagues pas toujours très fines, ni tout le temps au-dessus de la ceinture. On frise parfois la gêne, mais le scénario finit toujours par retomber sur ses pattes et par trouver une porte de sortie honorable avec des rebondissements imprévisibles. Le gros avantage de ces Premières Vacances, c'est qu'une patte d'auteur lui permet d'échapper à l'uniformisation de la comédie made in France. Car le film est doté d'un ton, d'une musicalité dans les dialogues et d'une énergie qui fait qu'on lui pardonne ses quelques digressions. A l'instar d' Ami-Ami ( Victor Saint-Macary, 2018) Premières Vacances échappe à faire de ses personnages des caricatures car non seulement ils sont des êtres de chair et de sang, absolument pas figés dans un humour d'un autre temps, mais ils dégagent dans la majeure partie du temps de l'authenticité.

PREMIÈRES VACANCES (Critique)

Le film parle en creux des différences, de la place à laisser dans un couple à l'imprévisibilité, de l'opposition entre modernisme et tradition, mais on rit surtout aux tribulations de ce couple très mal assorti mais qui au final se complète à merveille. Si l'écriture et la mise en scène qui va à l'essentiel sont des atouts certains, c'est le casting qui est la grosse réussite de Premières Vacances, car comme sur Tinder pour les personnages, ça matche totalement entre Camille Chamoux et Jonathan Cohen, elle, pétillante et pleine de fantaisie, lui poursuivant sur sa lancée dans une veine qu'il maitrise parfaitement et avec sa manière tellement naturelle de balancer les punchlines les plus savoureuses. On est un peu moins convaincus par la caractérisation des personnages secondaires, notamment ceux interprétés par Camille Cottin (qui retrouve sa complice de Larguées, Camille Chamoux) et Jérémie Elkaim, qui semblent parfois forcer le trait. En résulte un film imparfait mais dont le pouvoir d'identification agit à plein sur les spectateurs. C'est par moments vraiment drôle et ça ose faire surgir un sous-texte dramatique qui renvoie à la confiance et à la solitude donc au final ces Premières Vacances de l'année sont une destination que l'on vous conseille.

PREMIÈRES VACANCES (Critique)

Titre Original: PREMIÈRES VACANCES

Réalisé par: Patrick Cassir

Casting : Camille Chamoux, Jonathan Cohen, Camille Cottin...

Genre: Comédie

Sortie le: 02 janvier 2019

Distribué par: Le Pacte

PREMIÈRES VACANCES (Critique)

BIEN


wallpaper-1019588
Culte du dimanche : Iron Man
wallpaper-1019588
Robert Pattinson au casting de The Lighthouse signé Robert Eggers ?
wallpaper-1019588
[AVIS] Invasion, film d’aliens perturbant et très simpliste !
wallpaper-1019588
First Man - Le premier homme sur la Lune
wallpaper-1019588
Ghostbusters : Les acteurs originaux au casting du film de Jason Reitman ?
wallpaper-1019588
Worlds of DC : Vers une trilogie Harley Quinn ?
wallpaper-1019588
Instart N°3: Les personnages cultes par @conrad.javier
wallpaper-1019588
Whitney